A l’occasion de la journée Internationale de lutte contre les violences faites aux femmes du 25 novembre, la Ville de Paris se mobilise : ateliers, expositions, tables rondes, conférences, plus de 130 événements sont au programme dans tous les arrondissements.

Depuis le début de la mandature, la lutte contre les violences faites aux femmes est une priorité de la Maire de Paris et d’Hélène Bidard, adjointe chargée de l’égalité femmes-hommes, de la lutte contre les discriminations et des droits humains. En 2014, l’Observatoire parisien des violences faites aux femmes (OPVF) a été créé dans le but de coordonner les actions de protection et d’accompagnement des victimes, de sensibiliser, de créer des plans de formations pour les professionnel.le.s et d’établir des diagnostics. En 2017, ses actions se sont vues récompensées par le prix Orange Day remis par le Comité ONU Femmes.
En 2018, la Ville de Paris a continué de prendre la mesure du mouvement #Metoo de libération de la parole, en augmentant de 23% les subventions aux associations d’accompagnement des victimes, en faisant passer de 20 à 30 le nombre de téléphones grave danger à disposition des Parisiennes, ainsi qu’en lançant l’expérimentation de la Mesure d’accompagnement protégé (MAP) pour les enfants exposés aux violences conjugales, et en signant une nouvelle convention triennale pour la mise en œuvre de l’ordonnance de protection.
A l’occasion de la journée internationale contre les violences faites aux femmes du 25 novembre, elle a choisi d’aborder la problématique des violences faites aux jeunes femmes.
« Surexposées aux violences et à toutes les formes d’assignations sexistes dans leurs relations amoureuses, dans leur scolarité, dans leur quartier ou sur le net ; confrontées à des formes spécifiques de violences (mariage forcé, mutilation sexuelle) et cibles favorites des réseaux de prostitution, elles sont encore trop souvent « hors radars » des circuits de repérage et d’aide » souligne Hélène Bidard, adjointe à la Maire de Paris.
Le 22 novembre prochain au Carreau du Temple, se tiendra notamment la 4ème journée de formation interprofessionnelle de l’OPVF sur le thème « Les violences faites aux jeunes femmes, prévenir le sexisme et accompagner les victimes » en présence de Rémy Heitz, nouveau procureur de la République de Paris, et de Marie Laguerre, qui témoignera du parcours d’une victime, de la plainte à la condamnation de l’auteur. Le programme de cette journée au lien suivant.
Tout au long du mois de novembre et dans tous les arrondissements, les Parisiens et les Parisiennes pourront assister à des conférences-débats, des pièces de théâtre, des projections, des formations ou encore des ateliers sur les violences faites aux femmes. D’autres temps forts marqueront cette séquence :
  • Soirée « Où est l’argent contre les violences faites aux femmes » le 22 novembre au Conseil Économique, Sociétal et Environnemental
  • Lancement de la campagne « Orange Day»  le 23 novembre à l’Hôtel de Ville
  • Manifestation #NousToutes pour en finir avec les violences sexistes et sexuelles le 24 novembre (départ place de la Madeleine)
  • Bus solidaire du Barreau de Paris les 25 et 26 novembre sur le parvis de l’Hôtel de Ville
  • Nuit des relais le 4 décembre au Grand Palais
Retrouvez le programme dans son intégralité au lien suivant.