Le ministre de la Santé , Olivier Véran, s’est exprimé ce midi depuis le ministère de la Santé à Paris lors d’une conférence de presse pour indiquer les mesures prises pour cette 5ème vague

 

Selon le directeur général de la Santé Jérôme Salomon, le pic de la cinquième vague devrait arriver début décembre. « D‘après les projections de l’Institut Pasteur, un pic pourrait être atteint début décembre« , a expliqué Jérôme Salomon.

Les annonces d’Olivier Véran

« Le virus circule à nouveau, circule vite en France et dans le monde. La France connait à son tour une cinquième vague, elle sera plus forte, plus longue que celle survenue cet été ».

« Nous considérons encore aujourd’hui que nous pouvons passer cette vague sans recourir aux outils les plus contraignants », « Je ne vous annoncerai ni confinement, ni couvre-feu, ni fermeture des commerces »

« Le vaccin nous protège individuellement, collectivement »

Olivier Véran annonce l’ouverture de la 3e dose pour tous 5 mois après la seconde dose

« Les scientifiques estiment que le rappel est utile pour tous les adultes. Ce rappel, il ne faut pas atteindre 6 mois mais 5 mois. Je vous annonce donc que le rappel vaccinal va être ouvert à tous les adultes de plus de 18 ans 5 mois après la seconde dose. Cela concerne 25 millions de personnes. 6 millions ont déjà été vaccinées (ndlr la 3e dose est déjà ouverte aux plus de 65 ans). 19 millions de Français sont donc éligibles », a indiqué Olivier Véran.

Et cette 3ème dose pourra être faite dès samedi 27 novembre grâce aux centres de vaccination qui vont rouvrir.

A partir du 15 janvier, le pass sanitaire ne fonctionnera plus sans 3ème dose

« A compter du 15 janvier, le pass sanitaire de tous les Français entre 18 ans et 65 ans ne sera plus actif. Les personnes concernées auront 2 mois pour faire leur troisième dose. Vous aurez entre le 5ème et le 7ème mois après votre seconde injection pour faire votre rappel », a expliqué Olivier Véran.

Les tests PCR et antigéniques n’auront plus qu’une valeur de 24 heures pour le pass sanitaire

Olivier Véran a également annoncé le retour du masque dans tous les lieux clos, même lorsque le pass sanitaire est obligatoire.

Le masque devrait être porté lors des marchés de Noël

 

« Nous sommes prêts, nous ne sommes pas désarmés. Nous avons des outils pour combattre cette cinquième vague. Nous pouvons réussir à franchir cette vague sans davantage de contraintes pour la population », a jugé le ministre de la Santé.