Depuis hier, l’Association HUGO ! constate la montée en puissance de deux hashtags « #Balance-TonBahut » et « #BalanceTonProf » dont les publications visent, pour la plupart, à libérer la parole des victimes de harcèlement à l’école, au collège et au lycée. Alors, stop au harcèlement Scolaire #Balance-TonBahut!

Les messages diffusés depuis samedi 12 septembre, essentiellement sur Twitter et Instagram, évoquent deux sujets : la question de l’inaction des établissements scolaires face au harcèlement à l’école à travers des témoignages de victimes ; mais aussi la question de la réglementation des tenues au sein des établissements scolaires.

Harcèlement Scolaire #Balance-TonBahut

L’association Hugo n’est légitime que pour évoquer le premier sujet, qui rentre dans son champ d’action et son objet social. Plus globalement,  l’association soutiendra tout mouvement qui travaillera positivement à la reconnaissance du harcèlement à l’école et qui fera avancer cette cause essentielle de la lutte contre le harcèlement à l’école, au collège et au lycée. Nous invitons d’ailleurs ces internautes à l’utilisation du #NonAu-Harcelement, qui repose d’avantage sur une volonté de témoignage constructif et de reconnaissance du harcèlement à l’école.

A l’heure d’une situation sans précédent et d’une société de plus en plus individualiste, nous sommes POUR le collectif autour des enfants. Nous sommes POUR que l’ensemble des acteurs, qu’ils soient éducatifs, associa-tifs, de la santé, ou parents et enfants, puissent se rassembler pour trouver, ensemble, des solutions efficaces contre ce fléau.

Harcèlement Scolaire #Balance-TonBahut. Aussi, dans la continuité de ce dialogue que nous souhaitons, l’association Hugo demande officiellement audience au-près de Monsieur Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Éducation Nationale, de la Jeunesse et des Sports, ainsi que de Brigitte Macron, épouse du Président de la République française, engagée sur ces questions de harcèlement à l’école.

« Notre combat n’est pas celui d’aller contre l’institution, contre l’école, mais celui d’œuvrer pour les familles et le bien-être des enfants« , explique Hugo Martinez, Président de l’association Hugo.

« Ensemble, autour des problématiques du terrain, et en réunissant l’ensemble des acteurs concernés, nous pourrons trouver les dispositifs qui viseront à enrayer ce fléau des cours d’écoles. Nous ne sommes pas pour la délation, nous sommes pour la responsabilisation ! Nous sommes pour l’engagement !  » déclare Élodie Roux de Bézieux, Vice-Présidente d’Hugo.

 

A lire :

Le harcèlement scolaire, c’est quoi ?

harcelement-scolaire-balance-tonbahut-santecoolC’est lorsqu’un enfant subit à l’école une violence répétée. Il peut être insulté, frappé, exclu, par un ou plusieurs élèves à l’encontre d’une

victime qui ne peut se défendre.

Il existe 5 types de harcèlement :

  • Le harcèlement physique : coups, jeux dangereux, croche-pieds, vol d’affaires
  • Le harcèlement verbal : insultes, moqueries
  • Le harcèlement social : enfant rejeté, écarté du groupe, isolé »
  • Le harcèlement sexuel : gestes et commentaires obscènes ou sexistes, attouchement sans consentement, atteinte à l’intimité
  • Le cyberharcèlement : harcèlement sur les réseaux sociaux, commentaires insultants, photos ou vidéos ridiculisant l’enfant

Ce cahier permet de comprendre, en douceur ce qu’est le harcèlement scolaire, et de s’en protéger.

Il contient 50 activités ludiques testées avec des enfants et des familles pour en prévenir les mécanismes.

Les enfants vont découvrir les conséquences du harcèlement et du cyberharcèlement. Ils apprendront à gérer leurs émotions, à renforcer l’estime d’eux-mêmes, à développer leur empathie, et s’initieront à la médiation.

50 activités bienveillantes pour prévenir le harcèlement scolaire, Catherine Verdier – Larousse, 7,95 euros