D’après je Journal du Dimanche, Emmanuel Macron devrait annoncer un 3ème confinement mercredi. Ce troisième confinement devrait entrer en vigueur avant la fin de la semaine et durer au moins trois semaines.

« On n’échappera pas à un reconfinement » en France, déclarait jeudi 21 janvier sur franceinfo Renaud Piarroux, chercheur en épidémiologie à l’institut Pierre Louis et chef de service à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Selon le médecin, plus la décision de reconfiner est prise tôt, plus elle agit sur le cours de l’épidémie de Covid-19 : « Plus tôt, plus efficace, plus court », ce confinement doit donc être mis en place dans les prochains jours, demande le chercheur au gouvernement.

Les écoles devraient rester ouvertes

Si le couvre-feu dans sa forme actuelle ne porte pas ses fruits, alors le reconfinement pourrait être acté rapidement, sans doute lors du Conseil de défense de mercredi. Ce nouveau confinement serait probablement du même type, c’est à dire « allégé », comme celui décrété en novembre avec la fermeture des commerces non-essentiels mais le maintien de l’ouverture des établissements scolaires. Ce reconfinement est demandé par de nombreux Français… Et Jean Castex de déclarer ce lundi 25 janvier sur BFMTV : « Si l’école s’arrête, c’est très mauvais pour les enfants mais aussi pour l’économie. Si on ferme le système éducatif, l’économie française se met en carafe. »

Et le 12 janvier dernier, « Le Conseil scientifique considère que les écoles, collèges et lycées ne doivent pas être fermés en l’absence de données nouvelles qui justifieraient cette mesure. Toutefois, une surveillance très active et réactive chez les élèves et enseignants doit être mise en place, notamment pour identifier de possibles variants« .

«Chaque pays est en train de reconfiner. Il n’y a pas de solution miracle. Au vu de la situation que l’on observe dans le Grand Est, je propose de reconfiner soit de façon territoriale, comme cela a été fait à une certaine époque, ou au niveau national. (…) Il faut avoir la franchise vis-à-vis de nos concitoyens et leur dire que rien n’est possible aujourd’hui. Laissons les Français faire Noël en famille et ensuite un reconfinement à partir du 25 ou du 26 jusqu’à la rentrée, c’est-à-dire jusqu’au 3 ou 4 janvier dans un premier temps », expliquait Mathieu Klein sur France info.

Un renforcement des mesures et des gestes barrières

En attendant, un renforcement des mesures et des gestes barrières a été annoncé. Dès aujourd’hui, les voyageurs européens devront présenter un test PCR, réalisé 72 heures avant leur départ, pour rentrer sur le sol français, a indiqué le président de la République Emmanuel Macron, lors d’un sommet des Vingt-Sept qui s’est tenu jeudi. Aussi, le Haut conseil pour la Santé publique recommande que la règle de distanciation physique passe d’un à deux mètres.

Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, a également sonné l’alarme sur « la situation sanitaire très grave » de l’Europe jugeant que « tous les voyages non essentiels doivent être fortement déconseillés« .