D-autres-reins-que-les-miens-santecool

Jusqu’au milieu des années soixante, les maladies des reins ne laissaient aucun espoir, elles condamnaient à une mort certaine. Puis la dialyse et la greffe sont apparues et ont permis la survie et la vie. Voici une formidable épopée. Bouleversant d’espoir et de tendresse.

Ils sont plus de 70 000 aujourd’hui, en France, à vivre grâce à l’organe d’un autre, vivant ou mort, ou grâce à une machine…

C’est cette épopée qu’Yvanie Caillé et Frank Martinez, respectivement patiente et néphrologue, ont choisi de raconter, en donnant la parole à celles et ceux, malades et médecins, qui l’ont vécue et écrite.

D’autres reins que les miens est un recueil de témoignages, mais pas seulement. C’est aussi un livre d’histoire, celle des malades et des médecins qui les soignent.

Histoires de vies

Des patients et des néphrologues se livrent, évoquent leurs souvenirs, souvent très forts, les moments difficiles, les défaites, les victoires. Ils se souviennent de la dureté de la vie, de la pratique médicale durant les années héroïques, de la mort omniprésente des débuts, des combats qu’il a fallu mener.

On pense par exemple à ce jeune homme, arraché en 1967 à une mort certaine par un néphrologue à peine plus âgé que lui, qui l’avait clandestinement dialysé… Ou à cet autre médecin, qui évoque les heures passées « les mains dans le sang », auprès des tous premiers patients dialysés chroniques… Et encore à cette pionnière de la transplantation, lorsqu’elle se souvient de tous ceux qu’elle n’est pas parvenue à sauver…

Le présent et ses défis

Des témoins du présent prennent aussi la parole pour dresser avec une parfaite lucidité et un grand courage le portrait d’une maladie chronique du rein qui reste douloureuse, aux traitements lourds, avec des impacts dans tous les domaines de la vie.
Les défis et les espoirs restent considérables. Comme au temps des pionniers, la qualité de la relation et l’alliance thérapeutique sont plus que jamais des enjeux essentiels.
Un demi siècle après leur naissance, la dialyse et la greffe restent des traitements extraordinaires et singuliers.

A lire : D’autres reins que les miens, Frank Martinez et Yvanie Caillé – disponible en version numérique aux Éditions du Cherche Midi