Une nouvelle collecte de pesticides dans les 70 jardineries botanic : les 22-23 mars et 29-30 mars prochains !

Organisée deux fois par an, la collecte botanic® a déjà permis de récupérer et supprimer 59,5 tonnes de pesticides chimiques depuis sont lancement en 2014. Qui dit mieux ?

Dans quelques jours, l’enseigne botanic® organisera sa 11e collecte de pesticides, les 22-23 mars et les 29-30 mars 2019 et annonce, à l’occasion de l’entrée en vigueur de la Loi Labbé depuis le 1er janvier 2019, la mise en place d’un événement festif le samedi 30 mars prochain dans l’ensemble deses magasins. De nombreuses rencontres et animations en perspectives.

« Organisée deux fois par an, la collecte botanic® a déjà permis de récupérer et supprimer 59,5 tonnes de pesticides chimiques » précise Luc Blanchet, Président de botanic®. « Une initiative qui commence à se développer dans d’autres enseignes et dont nous nous réjouissons car les volumes de ces produits présents chez les particuliers représentent probablement des centaines de tonnes ».

Pionnière en matière de développement durable, l’enseigne propose aujourd’hui plus de 800 solutions en matière de jardinage naturel et offre dans plus d’une cinquantaine de ses magasinsun espace alimentation bio, véritable magasin dans le magasin, ainsi qu’un espace bien-être et santé avec présence de naturopathes.

« Jardinage, alimentation, bien-être… notre offre zéro pesticide n’a également pas échappé à notre espace animalerie qui s’est vu, en mars dernier, doter de toutes nouvelles gammes en matière de soins et de traitements sans pesticides chimiques pour les chats, chiens et autres animaux de compagnie » ajoute Luc Blanchet.

Raison pour laquelle la collecte de pesticides du printemps inclura également les anti-puces et autres produits de soin de l’animalerie à base de pesticides chimiques. Qu’on se le dise !

Retour sur la Loi Labbé

Depuis le 1er janvier 2019, la Loi Labbé interdit aux enseignes de distribution de commercialiser des produits phytosanitaires à base de pesticides chimiques de synthèse. Une satisfaction pour l’enseigne de jardinerie naturelle botanic® de voir que ses convictions visionnaires (11 ans avant la loi) deviennent la norme ! En effet, c’est dès le 1er janvier 2008 qu’elle a pris la décision de supprimer l’ensemble de ces produits de ses rayons. www.botanic.com