l-endermotherapie, solution-naturelle-pour-soulager-le-colonMal au ventre, ballonnements, troubles du transit… Pour soulager le syndrome de l’intestin irritable, LPG dégaine sa nouvelle « arme » : l’endermothérapie réflexe. Explications.

 

 

En agissant sur le système neurovégétatif, garant des fonctions vitales de l’organisme (digestion, respiration, circulation artérielle et veineuse…), l’Endermothérapie Réflexe, réalisée à l’aide du Cellu M6, permet de traiter les troubles fonctionnels, et notamment la Colopathie ou « Syndrome de l’intestin / du côlon irritable ».

LA PEAU, MIROIR DE NOTRE SANTÉ

Trop souvent réduite à une simple enveloppe protectrice, la peau se révèle en fait être une source d’informations d’une richesse insoupçonnable sur l’état de santé de notre corps. Révélée il y a des milliers d’années lors des premiers usages de la réflexothérapie, ce n’est qu’au 19ème siècle que Sir Henry Head, neurologue anglais, découvrît que « certaines zones de la peau devenaient sensibles à la pression, lorsque un organe relié par un réseau nerveux à cette région était malade ». Dès lors ont été identifiées différentes zones réflexes dont la stimulation permet non seulement de diagnostiquer des problèmes fonctionnels, mais aussi de rééquilibrer le fonctionnement de l’organe à l’origine du trouble.

ENDERMOTHÉRAPIE RÉFLEXE : UN PROTOCOLE INSPIRÉ DU MASSAGE BGM

Connu sous le nom allemand de “Bindegewebsmassage” (BGM), le massage du tissu conjonctif s’apparente à la réflexologie et repose, comme cette dernière, sur la théorie des points réflexes développée par Henry Head, selon laquelle les organes internes sont connectés à certaines zones spécifiques et clairement délimitées de la peau, par le biais de voies nerveuses. Ces régions cutanées sont appelées points de Head ou points réflexes. En raison de ces connexions nerveuses, si un organe tombe malade, une transformation se produit également dans la zone réflexe correspondante. Ces altérations peuvent aussi se manifester dans le tissu conjonctif sous-cutané : là où l’épiderme est plus fermement lié à l’hypoderme, le tissu conjonctif sous-cutané peut présenter des signes de gonflement ou de compression. Ce sont ces tissus qui sont ciblés par la technique de massage. Le traitement agit de manière localisée pour apaiser les tensions et les raidissements mais permet également de traiter des organes situés plus profondément dans le corps et d’influer de manière positive sur les endroits connectés avec les zones réflexes traitées. Très efficace lorsqu’il est bien pratiqué, le massage du tissu conjonctif présente toutefois la particularité d’être désagréable pour le patient, notamment lors de la manœuvre des « traits tirés » qui induit une sensation de coupure, et difficile pour le kinésithérapeute car les gestes doivent être fermes.
Par définition, les troubles fonctionnels sont difficiles à traiter car aucune cause ou lésion ne permet d’établir un diagnostic précis et donc un traitement adapté. Cependant, leurs symptômes entraînent une réelle souffrance pour le patient et il est donc primordial de pouvoir le soulager.

Le nouveau protocole Endermothérapie Réflexe Colopathie fonctionnelle de LPG permet d’agir sur les troubles intestinaux en favorisant la rééquilibration du système neuro-végétatif et en sollicitant les organes émonctoires. Ce soin facilite ainsi la régulation du transit pour un soulagement immédiat et durable des symptômes, permettant ainsi au patient de retrouver une vie normale.
Trouble fonctionnel par excellence, la colopathie – ou syndrôme de l’intestin / du côlon irritable – est une maladie extrêmement fréquente mais dont les causes ne sont malheureusement que très peu connues. Bien que la maladie ne soit pas grave en soi, ses symptômes caractéristiques (Douleurs au ventre type spasmes ou crampes, ballonnements, diarrhée, constipation ou alternance des deux, troubles de la digestion) peuvent fortement altérer la qualité de vie et son caractère chronique, imprévisible et douloureux, épuise moralement le patient.

 

ENDERMOTHÉRAPIE RÉFLEXE : SOULAGER LA COLOPATHIE FONCTIONNELLE EN PRATIQUE

Le protocole se déroule en 3 étapes :
1/ Diagnostic : le thérapeute réalise tout d’abord un bilan oral permettant de déterminer le mode de vie du patient, ses habitudes alimentaires ou encore ses antécédents familiaux, puis il pratique un bilan visuel et palpatoire pour définir les zones réflexes concernées et vérifier ainsi la corrélation avec l’organe incriminé.

2/ Traitement de la zone lombaire et du sacrum, appelée construction de base : en désensibilisant la peau au niveau lombo-sacré et en détendant le patient, cette étape est indispensable avant d’étendre les manœuvres aux zones directement concernées car une action trop directe sur ces zones aurait un effet contraire à l’effet recherché en accentuant l’irritation;

3/ Traitement de l’abdomen : une fois la zone lombo-sacré détendue, le thérapeute peut alors pratiquer différentes manœuvres de pompage au niveau de l’abdomen pour relancer et rééquilibrer les fonctions intestinales.

A noter : ce protocole n’est pas conseillé en cas de maladie de Crohn.

C’est donc toujours avec cette volonté de « prolonger la main du kiné » que les experts LPG ont développé un nouveau protocole, inspiré du massage du tissu conjonctif (BGM) mais réalisé à l’aide du Cellu M6, proposant ainsi aux thérapeutes une toute nouvelle technique : l’Endermothérapie Réflexe.

TÉMOIGNAGE DE ANNE DE LAUZAINGHEIN, KINÉSITHÉRAPEUTE PRATIQUANT L’ENDERMOTHÉRAPIE RÉFLEXE LPG

« Dans la réalisation du trait tiré, l’utilisation du Cellu M6 permet de réaliser la manœuvre avec une plus grande précision et une meilleure reproductibilité. C’est beaucoup plus confortable pour le patient alors que la manœuvre réalisée à la main est en général très désagréable. »

Tarif : 30 € la séance de 15 minutes

Traitements dispensés dans les centres de kinésithérapie référents Liste des centres sur www.lpgsystems.f