« C’est à l’hôpital que j’ai rencontré ceux qui m’ont fait oublier la douleur grâce au rire. Car on soigne mieux un enfant heureux ». Qui mieux qu’une ancienne enfant hospitalisée pour témoigner du bienfait des clowns à l’hôpital ? Par des mots d’une grande simplicité, la jeune Betty-Lou raconte son histoire à travers un spot vidéo aux allures de stand-up. Une campagne d’un nouveau genre qui met les bénéficiaires du Rire Médecin au cœur des attentions.

C’est devenu une belle habitude de voir nos quatre parrains incarner les campagnes d’appels à dons du Rire Médecin. Pour cette nouvelle campagne de fin d’année, la lumière est donnée à Betty-Lou, fine et forte jeune ado aujourd’hui, ancienne malade hier.

« Mon métier d’avant c’était malade ». 

L’histoire de Betty-Lou

En 2009 alors qu’elle n’a que 23 mois, Betty-Lou est hospitalisée pour traiter une leucémie dans le service d’onco-hématologie de La Timone, à Marseille. Son traitement fonctionne, elle est sur le chemin de la rémission. Mais elle rechute. Il lui faut alors une greffe de moelle osseuse, de la chimiothérapie et de la radiothérapie pour en venir à bout.

Ce sont 6 années de combat pour cette petite fille et toute sa famille, dont 3 ans de traitement, et une année complète d’hospitalisation. 6 années pendant lesquelles elle noue une relation particulière avec les comédiens-clowns du Rire Médecin qui interviennent dans le service. De précieux moments de complicité, de rires et d’insouciance qui lui ont donné aujourd’hui l’envie de monter sur scène.

Aujourd’hui, Betty-Lou a 12 ans. Elle est toujours suivie à La Timone mais elle se porte bien. Pleine de rêves et d’ambition, elle vit sa vie de jeune ado. Inscrite depuis plusieurs années au conservatoire de théâtre, elle participe à plusieurs reprises au festival marseillais M’Rire et remporte le Coup de cœur du jury pour ses reprises de sketchs de Gad Elmaleh et d’Elie Kakou ainsi qu’à l’émission La France a un incroyable talent sur M6.

Son souhait le plus cher est de devenir comédienne et peut-être même, pourquoi pas, clown à l’hôpital pour apporter à son tour, de la joie aux enfants hospitalisés. 

« La belle histoire de Betty-Lou nous conforte encore sur les bienfaits du Rire Médecin auprès des enfants hospitalisés », affirme le Professeur PHILIPPE HUBERT, président du Rire Médecin.

« Aujourd’hui, ajoute Clotilde MALLARD, Directrice Générale du Rire Médecin, en soutenant le Rire Médecin, Betty-Lou offre à l’association le centuple de ce qu’elle a reçu. Nous lui sommes très reconnaissants d’être à nos côtés pour que demain, encore plus d’enfants hospitalisés puissent bénéficier de la visite des comédiens clowns. »

Alors qu’en France, 1 enfant sur 2 est hospitalisé avant l’âge de 15 ans, les clowns hospitaliers du Rire Médecin ont pour mission d’aider ces enfants et leurs parents à dépasser leur angoisse et leur solitude. Depuis près de 30 ans, Le Rire Médecin redonne aux enfants hospitalisés le pouvoir de jouer et de rire pour mieux faire face à la maladie. Intervenant dans 46 services pédiatriques, les 100 clowns professionnels de l’association offrent chaque année près de 80 000 spectacles personnalisés aux enfants, à leur famille et aux soignants.