San Francisco, la ville aux 1 000 visages

Golden_gate_Credit-MasonCummings

Le Golden Gate Bridge, sans doute le pont le plus célèbre au monde, fête ses 75 ans le 27 mai. Le symbole de l’une des villes les plus décalés des Etats-Unis, San Francisco. Hippie et écolo, hispanique et asiatique, gay et familiale : SF possède de multiples visages et autant d’attraits pour ses visiteurs. Partez à la découverte de l’ancienne cité des chercheurs d’or, une ville à part.

 

 

Son Golden Gate Bridge, ses maisons colorées, son cable-car, Alcatraz… autant d’images qui ont rendu San Francisco mondialement célèbre et qui font de la ville une cité à part aux Etats-Unis. Du charme de ses maisons victoriennes perchées en haut des collines à ses quartiers décalés, anciens foyers de la contre-culture américaine, San Francisco cultive sa différence.

Coincée entre la Baie et l’océan Pacifique, c’est une ville insaisissable, vallonnée de part en part (on dénombre pas moins de 47 collines), qui a survécu à un tremblement de terre en 1906 pour devenir le berceau de la contre-culture américaine. Ici, se sont côtoyés, et se côtoient encore, les mouvements hippies et beatniks, la haute bourgeoisie et les financiers, les communautés chinoise (la plus importante hors de Chine) et homosexuelle, les fast-foods addicts et les prophètes de la bio-attitude.

Par rapport à ses homologues New York et Los Angeles, San Francisco est une ville à taille humaine. Ses maisons victoriennes, colorées et bien alignées comme à Alamo Square, la plus célèbre carte postale de la ville, ses températures relativement clémentes toute l’année, ses parcs sont autant d’atouts pour rendre la visite de la ville agréable en solo ou en familles.

Pas d’inquiétude de voir les rues obscurcies par les hauts buildings, la ville ne possède qu’un tout petit quartier des affaires (le Financial District) situé en bout de péninsule, du côté de la Baie. Le cœur de la ville touristique se trouve vers Union Square: boutiques, théâtres, grands hôtels, etc. vous y trouverez forcément votre bonheur. Et vous aurez aussi l’occasion de découvrir la nouvelle frénésie sanfranciscaine : les marchés bio des fermiers, équivalent… de nos marchés !

Grâce à un bon réseau de transports en commun (métro, bus, tramways, cable-cars), il est aisé de se déplacer d’un bout à l’autre en optant pour un passeport valable 1, 3 ou 7 jours (de $14 à $27), et qui vous permet d’utiliser de manière illimitée tous les moyens de transport (un simple trajet en cable-car coûte $6 !).

A voir :

 GGB_illustGolden Gate Bridge : incontournable. Si chacun rêve de l’emprunter en voiture, rien ne vaut une balade à pied sur le pont rouge orange (couleur officielle) pour apercevoir San Francisco et sa voisine de rive Sausalito.

En passant, n’hésitez pas à faire un tour au Golden Gate Park, un parc urbain plus étendu que Central Park à New York. Il abrite le musée des sciences, le jardin du thé japonais, le DeYoung Museum, nombreuses aires de pique-nique et de jeux pour enfants. Le paradis des familles, des sportifs et des curieux.

San-Francisco_Top-10
 Un tour en cable-car : trois lignes subsistent entre Powell et Hyde (pour un arrêt sur Lombard St.), Powell et Fisherman’s Wharf (pour se rendre sur le Pier 39), California St (la célèbre rue pentue que l’on aperçoit dans le film « Bullit » ou dans « les rues de San Francisco »). $6 le trajet simple

 

stock-photo-lombard-street-at-san-francisco-34943362 – Lombard Street : auto-proclamée « la rue la plus sinueuse du monde », cette voie en sens unique affichait sur sa portion la plus pentue une descente à 27%. Pour en réduire la difficulté et permettre aux véhicules de grimper plus aisément, huit virages furent tracés pour abaisser la pente à 16%. Fleurie au printemps et à l’été, Lombard Street fait le bonheur des touristes en voiture qui, à moins de 7 km/h, peuvent apprécier la vue et les virages.

fwwharfsign
– Fisherman’s Wharf et le Pier 39  : si Union Square est le paradis des accros du shopping avec notamment son magasin Macy’s et son fameux Levis store, Fisherman’s Wharf fera le bonheur des familles et des amateurs de souvenirs en tous genres. Le Pier 39, un long ponton parsemé de boutiques et restaurants (et un manège), compte des invités inattendus: des otaries qui y vivent en bande.

 

alcatraz – Alcatraz : qui ne connaît pas la plus célèbre prison du monde ? Erigée sur une île à 2km des berges de la ville, Alcatraz accueillit les prisonniers les plus connus des Etats-Unis dont l’ancien parrain de la mafia Al Capone avant d’être fermée en 1963.

sanfrancisco_011p
 Coit Tower : pour la vue à 360°C sur la ville du haut de cette Tour offerte par une riche San Franciscaine aux pompiers de la ville auxquels elle vouait une véritable admiration après avoir été sauvée d’un incendie enfant. La tour culmine à 65m de haut, perchée sur Telegraph Hill

 

Comment se loger:

Si l’hôtel reste la solution la plus pratique, San Francisco possède un excellent réseau de location d’appartements à des prix beaucoup plus abordables pour des familles et généralement tout confort.

Tous les renseignements sur les sites dédiés:
www.vrbo.com
www.airbnb.com
www.alwaysonvacation.com
www.homeaway.com

Infos pratiques:

Décalage horaire: – 9 heures par rapport à Paris
Durée du voyage: 11h en vol direct depuis Roissy; à partir de 13h pour un départ depuis Orly ou Roissy avec escale
Météo: peu d’amplitude thermique à San Francisco. Il ne fait jamais grand froid ni fortes chaleurs. L’été, le brouillard peut envahir la ville l’après-midi. Prévoyez néanmoins un pull pour les soirées.

Visitor Information Center: Hallidie Plaza (Metro: Powell St). Tél. : 415-391-2000. Ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 17 h, et le week-end de 9 h à 15 h. Fermé le dimanche de novembre à avril.

Sélections de guides:

SF_petitfute2

San Francisco (Le Petit Futé) : On aime ses bonnes adresses, les promenades hors des sentiers battus et le plan de ville détachable qui est inclus. Prix : 14€

 

 

top10-2

Top 10 – San Francisco (Hachette) : Une façon amusante de découvrir la ville par thèmes (vie nocturne, avec les enfants, les marchés), Des listes de choses à voir, à faire, de restaurants ; des suggestions d’itinéraires et aussi des adresses pour tout (hôtel, shopping, bar, etc.). Le petit guide pratique à avoir en poche. Prix : 13€

 

cartoville-san-francisco-2
Cartoville San Francisco (Gallimard) : 
le petit guide de poche parfait pour les courts séjours en ville car très succinct. Il est composé de plans qui se déplient astucieusement. Vous y retrouverez le quartier et ses bonnes adresses (restaurants, visites, shopping, etc.). Prix : 9€

 

legoutdeSF2

Le goût de San Francisco de Jean-Claude Lamy (Mercure de France): ce n’est pas un guide au sens premier du terme, mais un recueil de textes sur la ville. Une autre façonde la découvrir. Prix : 6,50 €

 

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *