Les espaces verts, source de bien-être !

espcaces-verts-source-de-bien-etre-santecool

 

Deux études récemment publiées dans de prestigieuses revues scientifiques prouvent que les espaces verts influent directement sur la santé mentale et physique des êtres humains. Explications.

 

Récemment publiés dans la revue Environnemental science & Technology, les résultats d’une étude britannique1 démontrent que les personnes ayant déménagé dans des milieux urbains plus « verts » ont vu leur moral augmenter de manière significative durant les 3 années qui ont suivi leur déménagement. A l’inverse, pour les personnes ayant déménagé dans des milieux urbains moins « verts », une baisse de moral a été détectée dans l’année suivant le déménagement. Pas étonnant que les espaces verts soient un critère clé pour un peu plus de 7 Européens sur 10 au moment de choisir leur lieu d’habitation2 !

Cette étude souligne également que le bien-être généré par les espaces verts s’avère d’autant plus efficace si ces derniers s’accompagnent de campagnes d’informations, ainsi que d’outils de promotion sur la santé et l’hygiène de vie.

 

Un constat appuyé par une autre étude, menée par l’université Colombie-Britannique de Vancouver3, qui prouve que les bébés sont en meilleure santé dans les villes dites « vertes ». Ces travaux de recherche publiés dans la revue Environmental Health Perspective, démontrent que le niveau de végétation dans l’environnement de la mère influe directement sur sa santé et celle de son enfant pendant la grossesse. Les chercheurs ont en effet constaté que lorsque l’indice du taux de végétation d’une zone urbaine  augmente de 0,1, le nourrisson pèse en moyenne 20,6 grammes de plus et a moins de risque de naître prématurément.

Catherine Muller, présidente de l’Unep, réagit : « Ces études démontrent une nouvelle fois la nécessité d’encourager et de multiplier l’aménagement d’espaces verts dans les villes. Ce constat est largement partagé par les Français qui sont 9 sur 10 à assurer « ne pas pouvoir se passer du contact avec le végétal » dans leur vie quotidienne4».

Dans cette lignée, la Mairie de Paris5 appelle ses administrés à élire, dans le cadre du vote du budget participatif  5 projets sur les 15 proposés, parmi lesquels on trouve la végétalisation de 40 murs parisiens ou encore la création de jardins pédagogiques dans 663 écoles. A suivre…

Sources :

1 Environmental Science & Technology, 2014, « Longitudinal Effects on Mental Health of Moving to Greener and Less Green Urban Areas »

2 Enquête Unep-Ipsos, 2013, « Jardins et espaces verts, l’exception culturelle française ? »

3 Environmental Health Perspectives, 2013, « Residential Greenness and Birth Outcomes: Evaluating the Influence of Spatially Correlated Built-Environment Factors »

4 Enquête Unep-Ipsos, 2013, « Jardins et espaces verts, l’exception culturelle française ? »

5 Mairie de Paris, « Notre budget, notre ville, notre décision, VOTEZ »

Share Button