Le premier « Bar à boutons » du monde ouvre ses portes à Anvers

Vous en avez marre des boutons, des points noirs, des rougeurs et de l’acné tenace ? Bonne nouvelle : YUN Probiotherapy a ouvert cette semaine, et pour 10 jours, le tout premier « Bar à boutons » du monde à Anvers, Wiegstraat 16. Ce bar pop-up accueillera tous les types de peau – lisse ou sensible, jeune et moins jeune – mais aussi tous les curieux et curieuses. Le but est de démystifier les problèmes de peau. Vous y trouverez notamment une réponse discrète à toutes vos questions sur le sujet. Des soins du visage seront également proposés.

Vous en avez marre des boutons, des points noirs, des rougeurs et de l’acné tenace ? Bonne nouvelle : YUN Probiotherapy a ouvert cette semaine, et pour 10 jours, le tout premier « Bar à boutons » du monde à Anvers, Wiegstraat 16. Ce bar pop-up accueillera tous les types de peau – lisse ou sensible, jeune et moins jeune – mais aussi tous les curieux et curieuses. Le but est de démystifier les problèmes de peau. Vous y trouverez notamment une réponse discrète à toutes vos questions sur le sujet. Des soins du visage seront également proposés.

 

Venez découvrir un bar pas comme les autres

Avec ses 3 étages, le « Bar à boutons » a beaucoup à offrir. Vous pourrez y bénéficier de special treats, des soins du visage particulièrement bénéfiques. Les scientifiques de YUN seront également là pour vous conseiller, de manière personnalisée et en toute discrétion, à l’occasion d’un double date. Vous pourrez également vous retirer au ‘secret pimple porn corner’ et échanger vos anciens produits pour la peau contre des produits de soin YUN. Un verre vous sera par ailleurs offert le temps de votre visite.

A bas les tabous !

Plus de 80 % de la population aura un jour des problèmes de peau. Ceux-ci sont souvent mal vécus et peuvent être source de honte. Les études montrent que 71 % des personnes souffrant de problèmes de peau manquent de confiance en eux au quotidien. 24 % éprouvent des difficultés à se faire de nouveaux amis. Pour 43 %, c’est même un obstacle pour trouver l’âme sœur. « Cette honte et ce manque d’assurance sont vraiment navrants car ils ont un impact important sur la vie des personnes. Avec cette action ludique, nous voulons ouvrir la discussion et permettre une meilleure acceptation sociale de la thématique : à bas les tabous ! », explique Tom Verlinden, Managing Director chez YUN Probiotherapy. « Le ‘Bar à boutons’ est un endroit où tout le monde peut se sentir à l’aise, sans honte. Nous voulons ainsi faire découvrir nos thérapies révolutionnaires au public de manière simple et accessible. »

De bonnes bactéries

L’acné est une affection dermatologique qui est causée par plusieurs facteurs – alimentaires, hormonaux ou héréditaires – qui provoquent une hypersécrétion de sébum, l’obstruction du follicule pileux et la formation des boutons si caractéristiques. « L’acné des adolescents est bien connue, mais beaucoup d’adultes continuent également à en souffrir », indique Ingmar Claes, Chief of Science chez YUN. « Si nous ne pouvons par guérir l’acné, nous pouvons en tout cas traiter ses symptômes. Pour améliorer la situation, nous utilisons de ‘bonnes’ bactéries probiotiques qui, contrairement aux antibiotiques, ne s’attaquent pas aux bactéries qui veulent du bien à notre peau. »

 

Pour plus d’informations, visitez pimplebar.com

Share Button

Un commentaire sur “Le premier « Bar à boutons » du monde ouvre ses portes à Anvers

  1. Pingback: Le premier « Bar à boutons » du monde ouvre ses portes à Anvers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *