Les huiles essentielles anti grippe

Les-huiles-essentielles-anti-grippe-santecoolAlors que les antibiotiques sont inopérants contre les virus de la grippe, certaines huiles essentielles permettraient de lutter contre ces attaques virales. Lesquelles choisir? Réponses.

Dans son dernier ouvrage, Se soigner avec les plantes*, Sophie Bartczak nous délivre des recettes  destinées à toute la famille et réalisées à partir d’ingrédients faciles à trouver et sans effets secondaires.

 

« Chaque année, la grippe touche près d’un million de personnes en France et s’avère parfois très virulente. Les complications touchent surtout les personnes à risques (asthmatiques, obèses, diabétiques…) et entraînent des surinfections pulmonaires à bactéries préoccupantes. Chaque année, le virus de la grippe mute et change ses moyens d’attaque, ce qui rend la protection vaccinale plus difficile. En dehors des cas exceptionnels de complication, les huiles essentielles peuvent jouer un rôle salutaire dans la stratégie de prévention et en cas de contamination. En effet, elles ont toutes, dans des proportions variables, des propriétés antivirales, ce qui les rend particulièrement intéressantes face aux virus de la grippe, qui ne peuvent être contrés par les antibiotiques (ces derniers n’ayant, rappelons-le, d’action que sur les bactéries). De par leur mécanisme d’action, elles ont globalement la même efficacité chaque année, quelle que soit la forme annuelle du virus.

En voici quelques-unes à intégrer dans une stratégie anti grippe .

Pour l’immunité

Huile essentielle du poivre noir

Renforcer les défenses naturelles de l’organisme est le premier axe à activer pour passer à travers la grippe, en particulier en stimulant l’activité des « natural killers », agents d’élite parmi nos lymphocytes (globules blancs). En les soutenant, on augmente la capacité de l’organisme à se défendre contre les intrus. Peu connue, l’huile de poivre noir serait à cet égard très utile. Sans contre-indication et très douce (elle ne pique pas), les adultes peuvent en prendre 2 gouttes (pas plus) sur un comprimé neutre ou un sucre de canne, et ceci deux fois par jour en prévention et jusqu’à trois à quatre fois en cas de début d’infection. Parallèlement, l’efficacité antivirale de la vitamine C à haute dose, via la consommation régulière d’acérola sera une aide précieuse. Originaire d’Amérique centrale, l’acérola est considérée comme la plus importante source de vitamine C (de 1 000 à 1 500 mg pour 100 g soit vingt à trente fois plus que dans les agrumes).

 

Pour contrer les virus

Huiles essentielles de citron et de pin

Rien de tel qu’une diffusion d’huile essentielle de zestes de citron et de pin sylvestre véritable pour neutraliser les virus de la grippe. La grippe humaine touche avant tout les voies aériennes,donc inhaler les huiles essentielles antivirales reste l’une des méthodes les plus simples et les plus efficaces de prévention.

Les huiles essentielles de citron et de pin ont l’avantage d’être adaptées aussi bien aux adultes qu’aux enfants à partir de 2 ans (les femmes enceintes doivent en revanche toujours demander un avis médical avant d’avoir recours à l’aromathérapie).

Mode d’emploi : placer quelques gouttes d’huile essentielle de zestes de citron et/ou de pin sylvestre dans un diffuseur ou dans un inhalateur classique et pratiquer des séances de 15 minutes deux à trois fois par jour.

 

Pour lutter contre les microbes

Huiles essentielles d’eucalyptus radié et ravintsara

À partir de sept ans, on peut utiliser de la même manière l’huile essentielle d’eucalyptus radié (Eucalyptus radiata) ou celle de ravintsara (Cinnamomum camphora). Cette dernière est l’un des trésors de l’aromathérapie et provient de Madagascar. Issu d’un camphrier chinois des forêts tropicales de l’île, le ravintsara signifie en langue malgache « feuille bonne à tout ». C’est l’huile essentielle de référence lors des périodes d’épidémies contagieuses hivernales.

En friction (pure ou diluée dans un peu d’huile) sous la plante des pieds, le thorax et les poignets, elle pénètre en moins d’une heure au niveau des voies respiratoires. En période d’épidémie, pour dissuader les virus, pensez à vous frictionner deux fois par jour et, en cas d’infection, jusqu’à trois à quatre fois.

 

A lire :

Les-huiles-essentielles-anti-grippe-santecool

Se soigner avec les plantes

Stress, sommeil, immunité, libido, poids, mémoire…

Voici un guide d’automédication en phytothérapie très simple. L’auteur a compilé les recettes de soins naturels de 12 spécialistes de la santé et les a classées par maux : rhume, digestion, stress, poids, etc. Ces recettes sont destinées à toute la famille et réalisées à partir d’ingrédients faciles à trouver et sans effets secondaires.

Sophie Bartczak est journaliste indépendante, spécialiste de la santé et des médecines douces. Elle a dirigé le magazine Alternatives santé.

Se soigner avec les plantes, Sophie Bartczak – Éditions Terre vivante, 17 euros

En librairies, jardineries, magasins bio et sur boutique.terrevivante.org

http://boutique.terrevivante.org/librairie/livres/305/bien-etre/conseils-d-expert/458-se-soigner-avec-les-plantes.htm

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *