Pas-de-vacances-pour-le-tri-et-le-recyclage-du-verre-santecool

Bientôt les « grandes » vacances… La détente, la plage, le soleil, la nature, en famille ou avec des amis…nous avons tous envie de lâcher prise. Si les Français contribuent au recyclage de 7 bouteilles de verre sur 10, certains ont tendance à « oublier » leur réflexe de tri en juillet-août. Pourtant, le tri reste essentiel en été où qu’on soit. Continuer à agir pour le recyclage du verre est à ce moment de l’année vraiment important pour les communes touristiques et leur environnement.

En été, plus de temps pour bien trier !

Les vacances, c’est fait pour vivre autrement, prendre le temps… Et le tri des emballages en verre, dans tout ça ? Dans un lieu nouveau où on consomme différemment, trier peut paraître plus compliqué qu’à la maison, où c’est devenu un automatisme.

Mais on peut se reposer et garder les bons réflexes, profiter de sa liberté et rester un bon écocitoyen ! Comment ?
– En se renseignant à l’arrivée auprès du Syndicat d’Initiative, de l’hôtel ou du camping : « Quels sont les lieux de visites et les activités intéressantes ? Où se trouve le terrain de tennis… et comment est organisée la collecte des emballages, notamment celle du verre ? »
– En consultant le site internet de la commune ou de la communauté de communes depuis un smartphone ou une tablette. Elles sont nombreuses à signaler les points d’apport volontaire et à mettre en ligne les consignes de tri de leur territoire.
– Quand un doute subsiste sur les modalités du tri, le Guide du tri d’Eco-Emballage, accessible en ligne, donne tous les conseils, consignes et points de collecte pour chaque type d’emballage dans chaque commune de France : il suffit de renseigner le code postal ! www.ecoemballages.fr/grand-public/trier-cest-facile/le-guide-du-tri
Dans de nombreuses communes, côtières par exemple, la population peut être multipliée par dix pendant les mois d’été. Trier, c’est participer à la gestion d’un volume de déchets exponentiel. Et c’est aussi important à la plage qu’en mer, en pique-nique, en randonnée…

Pour recycler les emballages en verre tout en se simplifiant le tri, il suffit d’identifier la borne d’apport volontaire la plus proche. La plupart du temps, on la trouve près de la sortie du camping, sur le parking du supermarché, sur la route de la plage, ou encore sur le port. C’est tellement facile de s’arrêter en passant…

Dans tous les départements français, 160 000 conteneurs sont à votre disposition. La collecte à partir de ces « points verre » coûte en moyenne 2,5 fois moins cher à la collectivité que la collecte en porte à porte.

Les petits sont motivés, les ados traînent des pieds… c’est le moment idéal pour en parler et pratiquer le tri du verre en famille, puisqu’on a enfin le temps !

Et pour s’assurer « qu’il n’y a pas que les parents qui le disent », un petit tour sur le site de Verre Avenir Junior s’impose : on y trouve plein d’informations sur le verre, mais aussi un jeu, un quiz. Très instructif, et surtout pas ennuyeux !

Trier, un geste vraiment très simple :

– Pas besoin de laver les bouteilles et les pots de verre avant de les déposer dans le conteneur de tri, il suffit de bien les vider.
– Vous pouvez retirer les couvercles des pots.

Le tri, un engagement citoyen essentiel pour les Français

Le fait de trier ses déchets est perçu par les consommateurs français comme le deuxième geste citoyen, juste après l’exercice du droit de vote. Parmi ceux qui se sont prononcés, ils sont 60 % à considérer qu’il s’agit tout à fait d’un engagement citoyen. C’est ce que révèle l’enquête* réalisée en mars 2015 par Harris Interactive.

Cette perception très positive par le consommateur est un encouragement pour des progrès futurs.

* Représentation de l’engagement citoyen et de l’appartenance républicaine. Vague 1, Harris Interactive pour l’Assemblée Nationale, Fondapol et la Fondation Jean Jaurès. Enquête réalisée en ligne du 6 au 11 mars 2015. Échantillon de 2 000 personnes, représentatif de la population française âgée d’au moins 15 ans.