Le docteur William Berrebi, expert en gastro-entérologie, analyse les idées reçues sur notre appareil digestif. Voilà donc tout ce que vous devez savoir!

En cette rentrée de septembre, le Docteur William Berrebi lance une nouvelle saison de son podcast Merci Docteur ! lancés l’année dernière et désormais très écoutés. Le mercredi 15 septembre est donc sorti le premier épisode de la saison 2 qui est dédié aux idées reçues concernant l’appareil digestif. L’expert en gastro-entérologie dévoile ici quelques-unes des idées fausses et son explication scientifique.

« Je vomis donc j’ai une gastro »

Le vomissement n’est pas toujours associé à une gastro(entérite). En effet, chez les jeunes femmes, ceux-ci sont souvent liées à une migraine qui se caractérise par des crises répétées de pénibles maux de tête (céphalées) et sont associées à des troubles digestifs (mais aussi à une sensibilité accrue à la lumière et au bruit). Cette maladie touche environ 15 % des femmes (qui sont trois fois plus touchées que les hommes).
Il existe également des migraines abdominales très observée chez l’enfant. Dans ce cas l’enfant n’a pas de maux de tête mais souffre de nausées et de douleurs abdominales.

Pour lutter contre les migraines, le docteur Berrebi conseille de faire attention au surmenage ou aux efforts physiques trop intenses, de dormir suffisamment et de ne pas sauter des repas.

« Les plantes sont idéales en cas de constipation »

En règle générale, en cas de constipation, les pharmaciens préconisent de prendre des médicaments à base de plantes (séné, bourdaine, cascara, rhubarbe) afin d’aller à la selle. Dans un premier temps, cela va faciliter le transit mais à plus long terme, les plantes vont paralyser les cellules du colon et finir par l’abimer et entraine une mélanose colique. Ces plantes sont donc à bannir sauf une… Le Docteur Berrebi recommande psyllium qui est très efficace et sans effets indésirables et de consommer beaucoup de fibres (légumes, fruits, céréales).

« La détox améliore l’état du foie »

Certes le foie a une fonction de détoxification et transforme les substances toxiques pour l’organisme, cependant il n’existe aucun produit susceptible d’améliorer les performances du foie. Les cures détox ont été inventées par des entreprises à but lucratif mais il n’y a pas de preuve scientifique qui permettent d’affirmer que les cures détox aident à l’élimination des toxines. Le docteur Berrebi conseille donc afin de protéger son foie de faite attention à son poids, d’éviter les excès d’alcool (2 verres par jour maximum chez la femme et 3 verres par jour chez l’homme) de consommer des légumes verts et de faire attention aux interactions médicamenteuses

« Les laitages sont mauvais pour la santé »

La première idée fausse soulignée ici par le gastro-entérologue est que lorsque l’on ne supporte pas le lait on ne doit plus prendre aucun produit laitier. Cela est faux ! En effet, dans les fromages à pâte ferme ou dure, dans les yaourts et dans le beurre, il n’y quasiment plus de lactose c’est-à-dire que le risque d’intolérance est très faible.

La deuxième idée fausse mise en avant est que le lait est dangereux pour la santé. Des études françaises très sérieuses se penchent depuis des années sur les facteurs nutritionnels susceptibles d’influencer le risque de maladie cardiovasculaire de façon à identifier les profils nutritionnels les plus favorables à la santé. Certains aliments, dont les produits laitiers (lait, yaourts et laits fermentés, fromages), se sont révélés particulièrement prometteurs. Par exemple, la mortalité cardio-vasculaire diminue de 40% chez les sujets ayant les consommations de lait et de produits laitiers les plus élevées, au cours d’un suivi sur 15 ans.

Le docteur William Berrebi développe encore dans son podcast, d’autres idées reçues en relation avec l’appareil digestif. Retrouvez le docteur sur Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCc7X98wa9SUSXmEtcIj9uqQ

A lire :

Prendre soin au quotidien de la santé de votre foie

Votre foie a besoin d’amour

Le foie : il ne fait pas de bruit, mais on parle beaucoup de lui. Tout le monde sait à peu près où il se trouve, mais peu d’entre vous savent vraiment à quoi il sert. Pourtant, il transforme même les déchets en outils des plus précieux pour votre vie. Le foie est l’objet d’innombrables recherches et n’a pas encore livré tous ses secrets. Avoir un foie en bon état est indispensable pour la santé de l’ensemble de l’organisme, et le professeur Joyeux vous explique son rôle et son fonctionnement. Il vous présente ensuite les maladies du foie, de plus en plus répandues dans la population : cirrhose, fibrose, stéatose, Nash, hépatites de l’alphabet. En ce début du IIIe millénaire, les maladies du foie sont devenues si nombreuses qu’elles mobilisent plusieurs métiers au sein du corps médical entre hépatologues, médecins et chirurgiens parmi lesquels les transplanteurs. L’évolution de notre alimentation est en grande partie responsable des maladies de notre foie. Bonne nouvelle: on peut donc les prévenir. La troisième partie de ce livre vous dévoile comment prendre soin au quotidien de la santé de votre foie.

Votre foie a besoin d’amour, Professeur Henri Joyeux  – Éditions du Rocher

Parution le 28 octobre 2020