Au diapason de la chaleur estivale, les envies grimpent en flèche. Quel est le portrait des françaises et des français qui se sont laissés séduire ?  

L’infidèle au féminin : blonde aux yeux marron recherche brun ténébreux 

 bondes-infideles-santecoolC’est bien connu, les infidèles accorderaient un soin particulier à l’entretient de leur propre image, dans la perspective de séduire. En analysant les données déclarées par ses utilisateurs*, Gleeden révèle ainsi que la femme infidèle est blonde dans 36% des cas, sans toutefois préciser s’il s’agit de couleur naturelle ou non. Souvent associé à une personnalité naïve dans l’imaginaire collectif, cet attribut capillaire serait pourtant le 1er signe extérieur de l’infidélité au féminin, réhabilitant les femmes blondes en stratèges capables d’organiser leurs incartades secrètes sans laisser s’immiscer le moindre doute dans l’esprit de leur officiel.

La France compterait ainsi près de deux fois moins d’épouses aventurières brunes, en comparaison avec leurs homologues blondes. Du côté du regard, plus de la moitié (51%) des françaises mariées cultivant un jardin secret auraient les yeux marron.

BLONDES-infideles-santecool

blondes-infideles-santecoolDans le cadre de cette étude, Anne-Sophie Duthion, responsable de la communication de Gleeden, apporte une précision indiscrète : «Avec 48 minutes en moyenne de préparation avant un rendez-vous avec leur amant, près de trois femmes volages sur quatre (72%) confessent qu’elles consacrent davantage de temps à se faire belle en pareilles circonstances que lorsqu’il s’agit de rejoindre leur époux… ».

Autre enseignement de cette étude très « physique », lorsque l’on observe la typologie d’amants qui remporte les faveurs de ces dames, force est de constater que l’adage « qui se ressemble s’assemble » est ici mis à mal : les femmes blondes craqueraient en majorité pour un amant au brun profond (51%), seraient ensuite attirées par la versatilité chromatique d’une chevelure châtain (23%) puis séduites par le charme d’un bellâtre poivre et sel (12 %). Leurs semblables en matière de teinte capillaire ne remportant que 8% des suffrages.**

Mari volage châtain aux yeux clairs recherche blonde irradiante

blondes-infideles-santecoolLes français cédant à la tentation d’un écart seraient quant à eux caractérisés* par le cheveu châtain (34%) etblondes-infideles-santecool la pupille claire (48% dotés d’yeux bleu, noisette ou vert). Plus surprenant, 19% des hommes fidèles à leurs désirs assumeraient leurs cheveux naturellement poivre et sel, 64% de ces derniers admettant même jouer de cette caractéristique comme d’un véritable atout pour charmer.

Tandis que la blondeur ne serait pas le premier indice d’infidélité chez ces messieurs, la gent masculine adepte des galipettes clandestines serait avant tout en quête d’une maîtresse blonde (37%). Platine, vénitien, doré… si cette couleur lumineuse affuble la silhouette de nombreuses célébrités au sex appeal foudroyant telles Brigitte Bardot ou encore l’iconique Marilyn Monroe, la chaleur incandescente d’une « crinière » rousse chatoyante, presque animale, ferait fondre près d’un répondant sur quatre (23%). Les brunes mystérieuses envouteraient toutefois 22% du panel lorsque 14%, recherchent avant tout à batifoler avec une maîtresse à la toison châtain. De manière peu inattendue, les hommes délaisseraient les femmes à la chevelure poivre et sel. **

 

* Echantillonnage des membres français (hommes, femmes) du site Gleeden.com selon leur couleur de cheveux et d’yeux déclarées à l’inscription sur la plateforme. Répartition par sexe des utilisateurs ayant été actifs sur le site au moins une fois au cours des 4 derniers mois.

** Sondage Gleeden.com réalisé en ligne du 15 au 24 juillet 2013 sur un échantillon de 2028 français (1017 femmes et 1011 hommes) mariés ou en couple ayant déclaré au moins une infidélité. Selon les questions, échantillonnage en fonction de la couleur de cheveux déclarée. Seuls les votes supérieurs à 4% sont cités.