remèdes-naturels-contre-le-zona-santecool

Vous avez un zona? Souhaitez vous en débarrasser une bonne fois pour toute? Voici des remèdes naturels pour en venir à bout!

 

 Qu’est-ce que le zona?

Le zona est dû à la réactivation du Virus Varicelle Zona (VZV) et provoque une éruption vésiculeuse, parfois ombiliquée, sur fond érythémateux, parfois oedématié sur le long des nerfs touchés. En cas de démangeaisons, de picotements ou de sensations de brûlure, les douleurs aigües et les séquelles douloureuses résiduelles persistent sur les lésions cutanées.

Voici quelques remèdes pour soulager votre zona et les douleurs induites:

– faites un mélange onctueux entre le miel et le vinaigre. Ensuite, tamponnez sur vos lésions cutanées,

– préparez de l’argile pour obtenir une pâte moins épaisse. Appliquez une couche assez compacte. Veuillez sécher quelques minutes et enlevez l’argile. N’oubliez pas de rincer sur les plaies avec de l’eau salée ou citronnée. N’hésitez pas à refaire le cataplasme chaque jour, si besoin,

– mettez le baume du tigre sur les éruptions cutanées. Le baume du tigre est en vente chez votre pharmacien (Yolande de Holving),

– utilisez le Tégarome du Dr Valnet. En cas de douleur, renouvelez le traitement deux à trois fois, par jour (Mme O. de Lyon).

En cas d’échec des thérapeutiques conventionnelles pour soulager votre zona, et en dernier recours, vous pouvez vous renseigner auprès d’un centre spécialisé de prise en charge de la douleur, qui propose l’acupuncture, la mésothérapie, l’homéopathie, les magnétiseurs ou l’hypnose. La mésothérapie et l’homéopathie sont les médecines alternatives et complémentaires, les plus adaptées pour les patients(tes), atteints(tes) du zona.

 

Les traitements allopathiques contre le zona

En France, il existe trois traitements antiviraux pour la prise en charge de la maladie virale du zona (l’aciclovir, le seul existant par voie intraveineuse, le deuxième, le valaciclovir, prodrogue de l’aciclovir et le troisième, le famciclovir, prodrogue du penciclovir).

Il est fortement conseillé aux patients(tes), atteints(tes) du zona, de prendre des douches quotidiennes ou biquotidiennes à l’eau tiède avec un savon ou lavant dermatologique, ne contenant pas d’antiseptique.

En cas de surinfection des plaies dues au zona, il est nécessaire d’utiliser un traitement antiseptique local, la chlorhexidine en solution aqueuse et de prendre une antibiothérapie antistaphylococcique et antistreptococcique, prescrite par voie générale (orale le plus souvent). En cas de phase chronique de la maladie virale et après la guérison des plaies du zona, vous pouvez utiliser des topiques à visée antalgique, la lidocaïne 5% en crème et la capsaïcine en crème.

Si votre zona persiste, veuillez consulter votre dermatologue.

Les remèdes cités dans l’article, ne garantissent pas votre guérison.

 

A lire :

Guide pratique de dermatologie de Daniel Wallach

Le zona de Z à A des auteurs collectifs, Sophie Alain, Thierry Blanchon, Olivier Chassany, Christian Chidiac,

 

 

                                                                                                                                                        Chenda CHUON