La vitamine D agit comme les antibiotiques

Vitamine D-santecool

Les mois d’hiver sont généralement caractérisés par des niveaux significativement faibles de cette vitamine en raison d’un ensoleillement insuffisant. Des recherches effectuées par des scientifiques norvégiens sur les épidémies de grippe soulignent explicitement le rôle essentiel joué par la présence de la vitamine D dans le corps humain.

De 20 à 600 fois plus de décès


D’après les résultats de l’étude, ces épidémies de grippe font apparaître une augmentation rapide des taux d’infection et de mortalité dès que l’exposition au soleil diminue (ainsi que la syntèse de la vitamine D correspondante). Cela est vrai non seulement de l’irruption des épidémies de grippe mais aussi de la manière dont elles se déploient. Des différences liées aux saisons sont particulièrement visibles dans le nombre de décès. En hiver, lorsque la carence en vitamine D est à son maximum, le nombre de décès est de 20 à 600 fois plus élevé que pendant une épidémie estivale, révèle l’étude norvégienne.

Une exposition insuffisante au soleil

« La vitamine D agit comme un antibiotique et renforce le système immunitaire. L’exposition aux rayons ultra-violets stimule la production de vitamine D dans la peau. Pendant les mois d’hiver, lorsque le zenith du soleil est trop bas dans le ciel pour que la synthèse de la vitamine D puisse avoir lieu, le taux de vitamine D du corps humain chute, suite à quoi son effet protecteur ne peut se développer pleinement », explique le professeur Johan Moan.
Dans l’étude norvégienne, des scientifiques de l’université d’Oslo ont examiné des données relatives à des épidémies de grippe receuillies en Suède, en Norvège, aux Etats-Unis, à Singapour et au Japon. Pour chaque mois concerné, ils ont comparé les taux d’infection et de mortalité à l’intensité de l’exposition aux rayons ultra-violets.

Sources :
« The seasonality of pandemic and non-pandemic influenzas: the roles of solar radiation and vitamin D » (Le caractère saisonnier des grippes pandémiques et non-pandémiques : le rôle du rayonnement solaire et de la vitamine D), d’Asta Juzeniene, Li-Wei Ma, Mateusz Kwitniewski, Georgy A.Polev, Zoya Lagunova, Arne Dahlback et Johan Moan.

 A lire :

Share Button

3 Commentaires sur “La vitamine D agit comme les antibiotiques

  1. Pingback: La vitamine D agit comme les antibiotiques…….. | Que du bonheur

  2. Pingback: L'origan, l'antibiotique naturel

  3. Pingback: Conserves de poissons : nutriments et vitamines en stock

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *