L’Inde vit une véritable catastrophe sanitaire avec le mutant du coronavirus. Alors que faire pour lutter contre le variant indien ? Réponses.

Que faire pour lutter contre le variant indien ? Biogroup, acteur majeur de la biologie médicale en France, présente les différents dispositifs mis en place pour lutter activement contre le nouveau variant indien.

1/ Le séquençage pour surveiller les nouveaux variants

D’ici peu, les laboratoires privés seront autorisés par les autorités françaises à séquencer les souches COVID-19 pour les nouveaux variants aux côtés des Centres Nationaux de Référence (CNR). Cela devrait permettre de doubler les capacités de séquençage, passant de 5 000 à 10 000 séquençages par semaine soit 10% des souches positives. le laboratoire dispose d’ores et déjà de 3 plateformes de séquençage opérationnelles sur le territoire français qui peuvent réaliser chaque jour 1 500 séquençages.

« Jusqu’à présent, seuls les centres nationaux de référence et les laboratoires d’hôpitaux publics spécialisés pouvaient séquencer les souches COVID-19. Nous saluons cette décision de nous permettre de séquencer en collaboration avec le secteur public, c’est une reconnaissance de notre compétence en la matière. La technique du séquençage est essentielle pour surveiller l’apparition d’un nouveau mutant comme cela est le cas aujourd’hui avec le variant indien. Agir rapidement est la clé pour pouvoir faire face à sa circulation et lutter efficacement contre sa propagationajoute le Dr Laurent Kbaier, biologiste chez Biogroup.

 

2/ Le suivi de sa circulation via l’identification des personnes à risque

Il est indispensable de demander systématiquement aux personnes qui se présentent dans les laboratoires pour réaliser des tests PCR si elles reviennent d’Inde ou si elles ont été en contact avec une personne en provenance de ce pays. Si cela est le cas, le séquençage du test PCR positif est systématique pour évaluer s’il s’agit ou non du variant indien.

3/ Un kit de dépistage quadruplex pour accélérer

Les laboratoires proposent un nouveau test PCR 2 en 1 capable en une seule analyse de détecter à la fois la présence du virus et de cibler ses mutations. Ce kit quadruplex de criblage en première intention développé par l’entreprise française ID Solutions va évoluer afin de permettre d’identifier rapidement le variant indien, comme cela est déjà le cas pour les autres variants d’intérêt circulant dans l’Hexagone (anglais et sud-africain/brésilien). Dans quelques semaines, il sera alors possible de rechercher le variant indien dans tous les tests PCR positifs et rendre le résultat en 12 heures.