Vous connaissez l’huile d’onagre et savez qu’elle a bon nombre de propriétés fort intéressantes pour notre santé. Mais savez-vous qu’elle est formidable contre le syndrome prémenstruel, l’arthrite, l’eczéma et même les maladies cardiovasculaires ? Découverte de cette huile prodigieuse.

L’huile d’onagre : d’où vient-elle ?

L’huile d’onagre (Oenothera biennis), appelée aussi  primevère du soir car elle déploie ses pétales en fin de journée, est une petite fleur sauvage jaune qui pousse sur les sols secs et sablonneux. Elle a été découverte par les Amérindiens en Amérique du Nord qui consommaient sa racine et ses graines. Ils l’utilisaient tant en cataplasme pour soigner plaies, blessures ou problèmes respiratoires qu’en l’ingérant, pour soulager les maux de tête ou de ventre.

Afin d’obtenir de l’huile d’onagre, il faut, pour extraire les principes de la plante, presser les graines à froid. Particulièrement riche en vitamine F à savoir les acides gras non saturés essentiels qui ont un rôle essentiel dans l’assimilation des vitamines dont les précieuses vitamines A et D, l’huile d’onagre est un allié de choix pour notre santé. Son acide gras essentiel est précurseur des prostaglandines qui sont des substances présentes dans bon nombre de nos organes et tissus. Ces prostaglandines ont des actions anti-inflammatoires et régulatrices pour le bon cholestérol, elles font baisser la tension artérielle, apaisent les problèmes de peau comme l’eczéma, hydratent la peau,…

L’importance de la qualité des gélules

Vous pourrez trouver de l’huile d’onagre sous différentes formes ; gélules, capsules, flacons, ovules,… Mais arrêtons-nous un instant sur les gélules. La gélule classique est constituée de gélatine de bœuf ou de porc qui peut être complétée (si le fabriquant ne souhaite pas qu’elle soit transparente) avec des produits opacifiants à base notamment de dioxyde de titane et de colorants. Il existe aussi des gélules végétales, ne contenant aucun produit d’origine animale et, plus rarement, des gélules faites à base de poisson. En France, les gélules sont considérées comme des « éléments de mise en forme pharmaceutiques » ; et font donc partie des ; « matières premières pharmaceutiques« .

Les fournisseurs de gélules vides se doivent d’avoir une attestation de qualité délivrée par l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament) respectant les « Bonnes Pratiques de Préparation » ainsi qu’un certificat d’analyse pour chaque lot de gélules. Nouvellement introduites en pharmacie d’officine et hospitalière, ces obligations permettent de garantir la qualité de la gélule.

Bon à savoir : le prix d’une gélule d’huile d’onagre est d’environ 5 euros pour 60 gélules.

L’huile d’onagre pour notre santé

Cette huile à de nombreux bienfaits santé.

Syndrome prémenstruel

Grâce à sa teneur en acide gamma-linoléique, précurseur des prostaglandines, qui régule et rééquilibre certaines fonctions hormonales, l’huile d’onagre permet d’atténuer le syndrome prémenstruel (SPM). Syndrome qui touche environ 75% des femmes et qui provoque moults symptômes désagréables : prise de poids quelques jours avant la survenue des règles, maux de tête, nervosité, douleurs mammaires, ballonnements, rétention d’eau,…;

À prendre durant toute le cycle.

Ménopause

Afin de lutter contre les nombreux effets indésirables (bouffées de chaleur, prise de poids, irritabilité, sautes d’humeur, gonflements, sécheresse vaginale, peau terne et sèche,…), l’huile d’onagre, en régulant le système hormonal, est formidable pour pallier tous ces désagréments

Attention : si vous avez eu un cancer hormono-dépendant, demandez l’avis de votre gynécologue.

Mastose

Lorsqu’une femme a un excès d’oestrogènes et/ou à un manque de progestérone, un déséquilibre hormonal survient et la mastose qui est une douleur au niveau des seins apparaît. L’huile d’onagre est un précieux allié qui permet de rééquilibrer ce bouleversement hormonal.

À prendre en cure de 3 mois.

Eczéma

L’eczéma est dû à diverses origines : allergie alimentaire ou de contact, stress, alimentation déséquilibrée, mauvaise hygiène de vie,… ; Apparaissent alors des plaques rouges qui démangent. Ceci est dû à une forte inflammation de l’épiderme. Pour être soulagé efficacement, plusieurs études scientifiques ont prouvé l’effet bénéfique de l’huile d’onagre sur l’eczéma. En effet, l’onagre réduit l’inflammation et hydrate la peau.

À prendre par voie orale.

Arthrose, arthrite, polyarthrite rhumatoïde

L’onagre a des propriétés anti-inflammatoires et elle est très utilisée en rhumatologie. Elle soulage ainsi les poussées d’arthrose, l’arthrite, la polyarthrite rhumatoïde ou la spondylarthrite ankylosante. Prendre 2 capsules 3 fois par jour pendant une semaine.

Maladies cardiovasculaires

L’huile d’onagre réduit le mauvais cholestérol (LDL) dans le sang. De ce fait, elle permet de réduire l’accumulation de graisse dans les artères (athérosclérose) et évite tous les dangers qui en découlent comme l’infarctus du myocarde et/ou l’hypertension artérielle. En effet, l’onagre fluidifie également le sang, comme l’aspirine, et diminue l’agrégation plaquettaire, un autre facteur de risque de maladies cardiovasculaires.

Calculs rénaux

En décembre 2009, une étude a montré que la prise de 500 mg d’huile d’onagre permet de prévenir la formation de calculs rénaux, et ce dès la première semaine grâce à la présence de calcium et d’oxalate urinaire contenus dans la plante.

Les bienfaits de l’huile d’onagre pour votre beauté

L’huile d’onagre peut aussi être un allié beauté de choix.

Antirides

L’huile d’onagre est un précieux antirides. Non seulement elle hydrate en profondeur la peau, mais elle la tonifie en restructurant les fibres de collagène. Pour une belle peau plus lisse, on l’applique en émulsion ou en soin matin et soir.

Pour les cheveux

Vous souhaitez renforcer votre fibre capillaire, leur redonner du pep’s même s’ils sont abîmés et/ou colorés, l’huile d’onagre est là aussi un excellent allié !

Pour les ongles

Fini les ongles cassants, striés, ternes. Mettez quelques gouttes d’onagre sur vos ongles (et vos mains) et ils retrouveront une véritable vigueur.

Quels sont les effets indésirables ?

L’huile d’onagre peut, dans certains cas, entraîner des maux de tête, des nausées, des maux de ventre. C’est très souvent le cas lorsqu’on en a utilisé une dose trop importante. Dans ce cas, diminuez la quantité absorbée. À cause de ses effets sur les oesstrogènes, il est déconseillé aux enfants et aux femmes enceintes de prendre de l’huile d’onagre. L’huile d’onagre peut augmenter l’effet de certains médicaments. Consultez votre médecin.

À savoir : Comme l’huile d’onagre rancit rapidement, conservez-la dans votre réfrigérateur.<

Quelle huile d’onagre acheter ?

Choisissez-la toujours bio avec une certification Ecocert, vierge et de première pression à froid. Procurez-vous une huile d’onagre de qualité en pharmacie, parapharmacie, magasins bio ou sur internet (de production française de préférence pour vous assurer d’une fabrication contrôlée). Avant la prise de tout complément alimentaire, consultez toujours votre médecin pour avoir un avis médical.

 

Sophie Madoun