Pouvoir d’achat en berne, inflation record, fracture sociale, la Région Ile de France lance un bouclier anti-inflation avec la première mutuelle territoriale : Île-de-France mutuelle santé. Celle-ci coûtera jusqu’à 20% moins chère que les autres mutuelles. Présentation.

En septembre 2022, selon l’enquête « comportements et aspirations» de l’Institut Paris Region, les Franciliens étaient 33 % à désigner le pouvoir d’achat comme leur préoccupation principale. La précarité et la santé, pour leur part, arrivaient respectivement en troisième et quatrième position des préoccupations, à 20 % et 19 %. D’où le lancement d’« Île-de-France mutuelle santé » une mutuelle 20% moins chère.

« Île-de-France mutuelle santé », un dispositif facile d’accès, disponible à partir du 1er février 2023

À compter du 1er février 2023, les Franciliens pourront appeler le numéro vert de la Région ou prendre contact par mail avec une équipe régionale dédiée en capacité de fournir tous les renseignements nécessaires concernant «Île-de-France mutuelle santé». Cette équipe dédiée pourra aussi par exemple renvoyer vers les trois opérateurs pour la souscription, et préciser quelle agence partenaire est la plus proche de chez eux.

Ce service régional d’information, disponible à compter du 1er février 2023, sera ouvert du lundi au vendredi, de 9 h à 18 h.

Cette souscription pourra être réalisée à travers les canaux suivants :

-> Dans les agences des 3 partenaires Harmonie Mutuelle, Axa et la Mutuelle familiale :

– La liste des agences précises proposant cette complémentaire santé sera accessible sur le site internet de la Région Île-de-France ou via le numéro vert ;

-> Dans les permanences organisées par les communes partenaires du dispositif ;

-> Au téléphone auprès de chaque partenaire ;

-> En ligne sur le site de chaque partenaire.

Une aide à la résiliation du contrat d’assurance complémentaire en cours sera systématiquement proposée par chaque partenaire, conformément à la loi n° 2019-733 du 14 juillet 2019 relative au droit de résiliation sans frais de contrat de complémentaire santé.

Un projet pour permettre la rencontre entre cette mutuelle santé  et les Franciliens pour lesquels cette couverture santé sera utile

Premier dispositif de ce type porté par une Région, « Île-de-France mutuelle santé» revêt un caractère expérimental. Par le biais de cette couverture santé, la Région, pouvoir public local, souhaite alléger le poids que représentent les dépenses de santé dans le budget familial, limiter au maximum le renoncement aux soins et renforcer l’accès à la santé des Franciliens.

La simplicité, l’accessibilité, le tarif, les garanties et les services de « Île-de-France mutuelle santé » ont été pensés pour répondre aux attentes des Franciliens concernant la santé et leur pouvoir d’achat. Ce partenariat avec Harmonie Mutuelle, Axa et La Mutuelle Familiale va permettre de proposer une souscription sur l’ensemble du territoire francilien.

Le premier défi consiste à faire connaître ce dispositif aux Franciliens. Pour ce faire, un relais d’information au plus près d’eux est primordial. C’est pourquoi, la Région Île-de-France informera les Conseils départementaux, les intercommunalités, les communes et les CCAS, les réseaux de professionnels de santé, les associations sportives et solidaires de ce dispositif. Des présentations du dispositif pourront être réalisées à la demande par la Région notamment en s’appuyant sur les permanences de souscription (assurées par les partenaires assureurs et mutuelles) ou des relais locaux d’information (CIAS, CCAS, Maisons de quartier, etc.).

Ce projet se veut fédérateur des collectivités, associations, et professionnels de santé d’Île-de-France.

Une complémentaire santé proposée par Harmonie Mutuelle, Axa et La Mutuelle Familiale

lancement-d-ile-de-france-mutuelle-sante-une-mutuelle-20-moins-chere

En créant le premier dispositif de mutuelle régionale, dénommé « Île-de-France mutuelle santé», la Région Île-de-France confirme son rôle d’acteur de santé et de solidarité sur le territoire francilien.

Ce dispositif entend répondre à un double objectif : soutenir le pouvoir d’achat des ménages, grâce à un tarif jusqu’à 20 % plus accessible que le montant des offres habituellement pratiqué en Île-de-France pour des garanties similaires, et garantir un accès renforcé à la prévention et aux soins.

« Île-de-France mutuelle santé » proposera :

-> Un tableau de garantie positionnée entre les niveaux 1 et 2 habituellement proposés par les Organismes complémentaires d’assurance maladie (OCAM) ;

-> Des services permettant une maîtrise du reste à charge, ainsi qu’un meilleur accès aux soins et à la prévention, dans le cadre des priorités régionales de santé ;

-> Des informations récurrentes à destination des personnes couvertes pour maîtriser leur reste à charge.

La complémentaire santé proposée aux Franciliens offre une couverture renforcée en lien avec les orientations et priorités régionales en matière de santé, par exemple dans le champ de la santé des femmes (priorité régionale depuis 2016) :

-> Prévention : moyens de contraception, médecine non conventionnelle (10 professions), dépistage des virus impliqués dans le cancer du col de l’utérus, bilan diététique ;

-> Soins : prothèse capillaire (en cas de chimiothérapie), forfait maternité (dont pour les cas d’adoption) pour aider à accueillir l’enfant, homéopathie;

-> Soutien : soutien psychologique (ex : en cas de dépression post partum), partenaires à tarifs négociés pour optimiser le budget santé.

La complémentaire santé proposée aux Franciliens a notamment été pensée pour les seniors afin qu’ils puissent bénéficier d’une couverture au juste prix avec une prise en charge du ticket modérateur pour la plupart des postes et une prise en charge supérieure pour les postes à fort dépassement (médecins   spécialistes, orthodontie, etc.).

À titre d’exemple, une Francilienne de 75 ans vivant seule, cotise en moyenne 1 400 € pour sa complémentaire santé. Demain, avec l’un des trois partenaires d’« Île-de-France mutuelle santé», à niveau de prise en charge équivalent, elle fera une économie de 280 € (- 20 %), avec une cotisation de 1 120 € par an.

La santé mentale est aussi un axe prioritaire de cette grille avec jusqu’à 10 séances par an remboursées dans leur intégralité et un accès à des téléconsultations avec un psychologue.

L’accès à ce dispositif régional sera ouvert à toute personne ayant une résidence principale en Île-de-France. Il n’y aura aucune condition de revenus et aucune redondance avec le dispositif d’état de complémentaire santé solidaire, vers lequel seront orientés les Franciliens pouvant y prétendre.

UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ PENSÉE POUR LES FRANCILIENS AU POUVOIR D’ACHAT MODÉRÉ

En 2021, 7,2 millions de personnes bénéficiaient de la complémentaire santé solidaire (CSS), dont 5,8 millions sans participation financière et 1,4 million avec participation.

Avec « Île-de-France mutuelle santé», la Région souhaite principalement s’adresser aux personnes dont le revenu ne permet pas d’accéder à la CSS mais qui rencontrent tout de même des difficultés pour financer leur couverture santé. Concrètement, il s’agira d’une offre à un tarif attractif, positionnée entre les niveaux 1 et 2 habituellement proposées par les OCAM.

Une région solidaire c’est une région qui agit pour le pouvoir d’achat des Franciliens.

Le cœur de ce projet est bien d’accompagner les personnes ne disposant pas d’une couverture santé, et celles qui, compte tenu de leur pouvoir d’achat impacté notamment par l’inflation, envisagent de renoncer à souscrire une complémentaire santé et donc à se soigner. C’est pourquoi, il a été choisi de proposer un unique niveau de garanties et de services.