cranberry-santeccol

En France, près de 2 millions de femmes souffrent chaque année d’infections urinaires. Les seuls médicaments de référence sont les antibiotiques. Antibiotiques qui entrainent des Cependant, des résistance aux bactéries. Mais heureusement il y a la cranberry !

 

Le Vaccinium macrocarpon, ou cranberry d’Amérique du Nord, est reconnu pour ses effets bénéfiques sur le système urinaire. Cette baie regorge d’antioxydants puissants, les proanthocyanidines (PACs), qui limitent l’adhésion de certaines bactéries aux parois des voies urinaires. La cranberry est d’ailleurs le seul fruit contenant ces antioxydants uniques. Découverte.

Des études montrent l’effet de cranberry sur les infections urinaires

Plusieurs études ont mis en évidence son rôle dans la prévention et le traitement des infections urinaires. Le mécanisme est original : les baies contiennent des flavonoïdes, des anthocyanes et des proanthocyanidines. Ces derniers composés seraient capables de se fixer sur certaines bactéries Escherichia coli responsables des cystites et les empêcher d’adhérer aux cellules de la vessie et de causer l’infection. Ne bénéficiant pas de point d’ancrage, ces bactéries sont alors naturellement éliminées par les voies naturelles.

Une étude montre que le jus de cranberry aide les enfants à lutter contre les cystites récidivantes. Celle-ci a été réalisée de 2005 à 2007 sur 84 filles âgées de 3 à 14 ans et souffrant d’infection urinaire récidivante.

Celles-ci ont été séparées en 3 groupes. Le premier groupe a consommé quotidiennement 100 ml de jus de cranberry pendant 6 mois, le deuxième, une préparation à base de probiotiques 5 jours par mois pendant 6 mois et le dernier a servi de groupe témoin. Résultat : seulement 5 cas d’infection urinaire ont été constatés parmi  les 27 enfants qui ont consommé le jus de cranberry – contre  11 cas parmi les consommateurs de probiotiques et 18 cas dans le groupe témoin – ce qui signifie que la consommation quotidienne de jus de cranberry réduit considérablement le risque d’infection urinaire récidivante en comparaison aux autres groupes étudiés.

De plus, une récente étude menée par l’équipe du Service de Néphrologie Pédiatrique Ambulatoire de l’Hôpital A. Gemelli à Rome a démontré que la prise quotidienne de jus de cranberry réduisait de manière significative les cas d’infections urinaires récidivantes chez les enfants. En traitement préventif, le jus de cranberry est une alternative naturelle qui mérite d’être proposée notamment pour réduire la dépendance aux antibiotiques.

Selon le Pr. Desgrandchamps, Chirurgien des Hôpitaux dans le Service d’Urologie de l’Hôpital Saint-Louis à Paris : « La cranberry est très utile en prévention des infections urinaires. C’est pourquoi, je recommande aux enfants souffrant de cystites récidivantes de prendre de la cranberry sous forme de jus. Par ailleurs, pour réduire le risque de cystites il faut aussi apprendre aux enfants à bien vider leur vessie, sans se retenir d’aller aux toilettes à l’école. Enfin chez les adolescentes, les cystites sont souvent favorisées par des troubles du transit intestinal. Quand c’est le cas, je leur recommande de boire un grand verre de cranberry froid le matin à jeun pour régulariser leur transit. »

 

A savoir : l’AFSSA (Agence Française de Sécurité Sanitaire des aliments) a estimée que la consommation régulière de Cranberry réduisait les infections urinaires car elle diminue la fixation de certaines bactéries sur la paroi urinaire.

 

 

Notre coup de cœur

Le complément alimentaire du laboratoire Gifrer

1 seul comprimé par jour suffit

Gastro-résistant : pour une diffusion « intacte » jusqu’au système urinaire. L’enrobage permet de protéger le comprimé des attaques des sucs gastriques grâce un pelliculage particulier. 75% des comprimés sont conservés jusqu’au système urinaire (alors qu’un comprimé classique c’est 50%)

Adapte pour la femme enceinte car 100% naturel ! Son packaging aide la consommatrice dans  la compréhension du produit

Validée par l’AFSSA : seule l’indication 36mg PAC selon la méthode BL-DMACpermet de garantir l’apport de 36 mg PAC correspondant à une dose efficace validée par l’AFSSA

Vendu exclusivement en pharmacie au prix moyen conseillé de 22,77€