Fatigue-physique-et-nerveuse-la-solution-naturelle-de-l-Ubiquinol-santecool

Surmenage, fatigue et stress ? Peu de personnes aujourd’hui passent entre les mailles du filet. Difficile de faire la coupure avec son travail, difficile « d’assurer » sur tous les tableaux… Bref, le stress s’invite dans de nombreux foyers avec son florilège de désagréments : fatigue, troubles du sommeil, difficultés de concentration, angoisses, nervosité, etc…  L’Ubiquinol est une formidable solution prouvée par bon nombre d’études scientifiques.

Dans des situations de stress et de fatigue, l’organisme a évidemment un besoin accru en nutriments vitaux pour soutenir les fonctions métaboliques importantes. Le plus puissant anti-oxydant naturel, fabriqué par l’organisme est la Coenzyme Q10. Longtemps cantonnée à la sphère cosmétique, la version active appelée Ubiquinol, objet de nombreuses études scientifiques, s’avère être une solution efficace, dépourvue de tout effet secondaire.

 

L’Ubiquinol, indispensable à notre organisme

La coenzyme Q10, pour être active, doit être convertie en Ubiquinol par l’organisme. Naturellement présent dans toutes les cellules du corps humain, l’Ubiquinol stimule la production d’énergie à la source. C’est un antioxydant liposoluble très puissant. La majorité des organes dépendent de son approvisionnement. Dès 20 ans, les réserves diminuent inévitablement, entrainant une baisse de la production d’énergie. A 40 ans, le stock d’ubiquinol a baissé de 30 %. Aucune autre substance ne peut le remplacer, l’apport alimentaire étant insuffisant.
Ses multiples propriétés, notamment anti oxydantes, font de lui un candidat potentiel pour le traitement de plusieurs pathologies.

L’apport en ubiquinol réduit le stress oxydatif et la fatigue

Si le taux d’ubiquinol réduit avec l’âge, des facteurs secondaires comme le stress, la fatigue , le tabagisme , le sport intensif , la maladie… altèrent le taux de CoQ10 dans le plasma et les organes. Des études scientifiques ont mis en évidence l’utilité d’une supplémentation en ubiquinol pour la santé physique et mentale.

Les conclusions disponibles signalent que l’Ubiquinol peut agir à différents niveaux :
– Sur la performance physique, en tenant compte des fonctions physiologiques.
– Sur la fatigue, par son effet protecteur contre les dommages oxydatifs et inflammatoires.
– Sur le stress, notamment le stress au travail.

L’ubiquinol, pour une meilleure qualité de vie des seniors

Une étude a mis en évidence l’amélioration de la qualité de vie chez des sujets très âgés après 6 mois de supplémentation d’Ubiquinol à raison de 100 mg/jour. Les résultats sont probants tant sur la santé physique que mentale (Deguchi Shoko, Kenji Fujii and Takeshi Kurihar, J Clin Therap Med 24, 233-238, 2008).

L’Ubiquinol, efficace en cas de stress au travail

L’efficacité de la prise régulière d’ubiquinol (forme active de la CoQ10) pour réduire le stress au travail a été évaluée auprès d’infirmières japonaises pendant 4 semaines à raison de 100 mg /jour. Leur niveau de stress au travail et leur motivation ont été évalués sur la base de variables subjectives et objectives.
Les résultats suggèrent que la consommation régulière de la forme réduite de la CoQ10 peut contribuer à la réduction du stress lié au travail et d’améliorer ainsi l’engagement du salarié. En outre, aucun effet indésirable ou résultats anormaux à l’examen physique ou au test sanguin n’ont été observés lors de l’étude. Ces résultats indiquent que la forme réduite de la CoQ10, peut être utilisée en toute sécurité pour une période assez longue. (Intégralité de l’étude disponible sur demande)

Fatigue chronique : l’Ubiquinol, une nouvelle voie de recherche ?

La fatigue chronique est le mal du siècle, elle est généralement caractérisée par des insomnies fréquentes, une fatigue extrême, des syndromes dépressifs mais aussi des douleurs musculaires dues au stress oxydatif.
La supplémentation nutritionnelle en Ubiquinol pourrait être un traitement adjuvant prometteur, selon une étude pilote ouverte menée par des scientifiques japonais (5). Les chercheurs ont traité 20 patients souffrant du syndrome de fatigue chronique avec 150 mg par jour d’ubiquinol. Après huit semaines, les niveaux de stress oxydatif ont diminué et les symptômes de dépression, la durée du sommeil ainsi que la performance dans des tâches cognitives ont été améliorés de façon significative. Selon ces scientifiques, ces améliorations étaient tributaires de l’augmentation des taux plasmatiques de coenzyme Q10. Les résultats ont été soutenus par deux nouvelles enquêtes(6) (7) en double-aveugle contre placebo où les symptômes de fatigue chronique ont également diminué de façon marquée en réponse à la supplémentation en ubiquinol.

5) Fukuda S. et al. « Dietary intake and intake of ubiquinol improves symptoms of chronic fatigue syndrome »
7th Conference of the International Coenzyme Q10 Association, Seville, Spain. November 8-11, 2012.
6) Miyamae T. et al. Redox Rep. , 18 (1), 12-9.
7) 9th Annual Meeting of the Japanese Society of fatigue Science held at Akita, Jpan on June 7-8, 2013.