Vous avez l’habitude de serrez ou de faire grincer vos dents ? Vous souffrez sans doute de bruxisme.  N’ayez crainte, vous n’êtes pas seul ! On estime que 10 à 15% de la population ont les mêmes troubles que vous. Mais alors, à quoi est-ce du et que faire ?

Qu’est-ce que le bruxisme ?

Le bruxisme est un trouble fonctionnel incontrôlé qui provoque le grincement et/ou le serrement des dents. Les dentistes parlent de dysfonction temporo-mandibulaire (DTM) ou de parafonction, à savoir un mouvement inconscient sans but ni fonction. Même si le bruxisme diurne existe, le bruxisme se manifeste principalement la nuit.

Il existe deux types de bruxisme :

  • Le bruxisme qui grince (bruxisme excentré) : la personne frotte latéralement ses dents  les unes contres les autres ce qui provoque un grincement.
  • Le bruxisme qui serre (bruxisme centré) : la personne contracte les muscles de sa mâchoire et serre fortement ses dents.

Quels sont les symptômes du bruxisme ?

Ils sont nombreux !

  • Douleurs au niveau de la mâchoire, des tempes, des joues, de l’oreille.
  • Céphalées
  • Fatigue chronique
  • Hypersensibilité au chaud et au froid
  • Usure dentaire
  • Douleurs cervicales
  • Troubles de l’humeur.

A quoi est du le bruxisme ?

Il y a plusieurs raisons qui créent ce trouble :

  • Le stress
  • Les angoisses
  • Les maladies neurologiques
  • La consommation d’alcool
  • La malocclusion dentaire (lorsque les dents du haut et du bas sont mal alignées)
  • Les problèmes thyroïdiens.

 Comment soigner le bruxisme ?

Le bruxisme ne se soigne pas. Néanmoins, il est possible de traiter les répercussions qu’il amène. La cause du bruxisme étant principalement l’angoisse et le stress, il est important de se relaxer. Pour ce faire, plusieurs solutions peuvent-être proposées : de la sophrologie, de la méditation ou du yoga peuvent atténuer fortement les symptômes. Les plantes sédatives (comme la valériane, la camomille, l’aubépine, la mélisse ou le griffonia) peuvent aussi vous aider à être plus calme : le jour pour être zen et la nuit pour mieux dormir, et, de fait, atténuer le bruxisme nocturne. N’hésitez pas à consulter votre médecin pour trouver le traitement idoine.

Pour le bruxisme nocturne, afin d’éviter l’usure de vos dents, votre dentiste pourra vous prescrire une gouttière.

La toxine botulique peut être également injectée dans la mâchoire afin d’éviter les frottements des dents et relâcher les tensions musculaires.

Si vos dents sont très abîmées, votre dentiste pourra ; comme pour bon nombre de pathologies dentaires ; vous mettre des prothèses afin de retrouver un joli sourire.

Sophie Madoun