Moins de risques d’AVC avec les pommes

Moins-de-risques-d-AVC-avec-les-pommes-santecool

C’est désormais établit : consommer des fruits et légumes et particulièrement des pommes et des poires diminue les risques d’Accidents Vasculaires Cérébraux. C’est ce qui ressort de la publication d’une méta-analyse dans la revue scientifique Stroke. Explications.

Une consommation régulière de pommes et poires, et de façon plus générale de fruits et légumes, parmi lesquels on trouve également les agrumes et les légumes à feuille, diminue de façon significative le risque d’accident vasculaire cérébral.

Les pommes et les poires parmi les fruits et légumes les plus bénéfiques

Les personnes qui consomment plus de fruits et légumes s’exposent moins aux AVC que les faibles consommateurs. Ce qui revient à dire que plus vous consommez de fruits et légumes, moins vous risquez un AVC.

Pour chaque augmentation de la ration quotidienne de 200 g de fruits, ce risque diminue de 32 %. Les scientifiques notent que les pommes et les poires présentent des bénéfices tout particuliers dans l’ensemble des fruits et légumes.

Cette étude (1) a été présentée lors de la session « Les Top 5 » de la littérature en neurologie, lors des 16e Rencontres de Neurologies qui s’est tenue en décembre dernier à Paris. Cette méta-analyse constitue un travail important puisqu’elle regroupe 20 études prospectives de cohorte, destinées à évaluer l’impact de la consommation des fruits et légumes sur le risque d’accident vasculaire cérébral. Elle totalise 16 981 AVC sur une population de 760 629 participants.

La consommation élevée de fruits et légumes diminue aussi la mortalité de manière significative
Une autre publication scientifique montre qu’une consommation élevée de fruits et légumes diminue de façon significative la mortalité toutes causes. Cet effet est également retrouvé pour les décès de cause cardiovasculaire, mais pas pour les décès liés à un cancer.

Sources
Cette méta-analyse (2) de 16 études de cohorte prospectives regroupe 56 423 décès sur une population totale de 833 234 personnes (suivi de 4,6 à 26 ans).

1. Hu D et al. Fruits and vegetables consumption and risk of stroke. A meta-analysis of prospective cohort studies. Stroke 2014 Jun ; 45 : 1613-9.

2. Wang X et al. Fruit and vegetable consumption and mortality from all causes, cardiovascular disease, and cancer: systematic review and dose-response meta-analysis of prospective cohort studies. BMJ 2014, Jul 29. Epub ahead of print.e bel aspect des fruits reste le premier critère d’achat, suivi de la variété, la fraîcheur, le prix, l’origine France est un critère de plus en plus important pour 29% des personnes interrogées contre 16% en 2008.

Share Button

3 Commentaires sur “Moins de risques d’AVC avec les pommes

  1. Esthelle says:

    Bonjour.
    Je suis toujours étonnée par ce type d’étude. Ne peut-on pas aussi raisonnablement penser que les personnes qui mangent des pommes et des poires ont globalement un mode de vie qui les prémunit des maladies cardio-vasculaires?
    En tous cas, quand je vois le nombre de traitements que subissent les pommes ici (vallée des fruits), je conseille de manger des pommes et des poires, mais sans la peau 🙂
    Bonne soirée.

  2. Pingback: La prise de pouls : un geste simple qui peut sauver la vie

  3. Pingback: L’AVC, une (autre) inégalité homme-femme ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *