AVC, quand la sensibilisation fonctionne !

En France, 130.000 personnes sont victimes d’un AVC par an soit une toutes les 4 minutes. Cela engendre la perte brutale d’au moins 4 millions de neurones par minute ! Nous sommes tous concernés. Alors aidons à sauver des vies !

AVC

Dans une enquête sur les accidents vasculaires cérébraux réalisée par IPSOS en novembre 2007, il apparaît que 4 français sur 10 seulement ont déclaré « être en mesure d’en reconnaitre les symptômes ». Seuls 34% des sujets interrogés ont identifié la survenue brutale d’une faiblesse d’un côté du corps comme étant le premier symptôme d’un AVC.

Cette étude révèle que plus de 40% des français n’appelleraient pas le 15 en cas de survenue d’un accident vasculaire cérébral.

En outre, d’après le rapport ministériel sur la prévention et la prise en charge des AVC publié par le Docteur Elisabeth FERY-LEMONIER fin 2009, 1% des patients bénéficie actuellement d’une thrombolyse alors qu’ils pourraient être au moins 15%. Un résultat critique dû à la qualité médiocre de l’information et à une mauvaise organisation de la filière.

Le constat est terrifiant : lors d’un accident vasculaire cérébral, moins de la moitié des patients fait appel au centre 15.

Pourtant, 3 français sur 5 ont une personne dans leur entourage ayant eu un AVC.

Ils auraient dû être sensibilisés. Cette expérience doit servir aux autres et permettre ainsi de sauver des vies. Malheureusement, ce n’est pas le cas aujourd’hui…

L’AVC HANDICAPE : c’est la première cause de HANDICAP moteur en France

225.000 personnes sont classées de façon permanente en Affection de Longue Durée « accident vasculaire cérébral invalidant »

30 millions de personnes dans le monde vivent avec des séquelles d’AVC :

– 70% ont du mal à parler,

– 20% ont besoin d’aide pour marcher (muscles atrophiés),

– 15% sont pris en charge dans une institution spécialisée.

L’AVC TUE : cet accident constitue la deuxième cause de décès au niveau mondial

Toutes les 5 secondes dans le monde une personne est victime d’un AVC,

5,5 millions de personnes meurent chaque année d’une attaque cérébrale,

– 75 % des victimes ont plus de 65 ans.

3ème cause de décès en France,

1 patient sur 4 décède dans le courant du mois

L’AVC est synonyme d’urgence vitale. Chaque minute compte.

La recherche est en retard

Le montant des fonds destinés à financer la recherche dans le domaine de la pathologie vasculaire cérébrale est proportionnellement dérisoire.

Cette situation devient préoccupante car les prévisions indiquent une augmentation du nombre d’AVC dans les années à venir. Ainsi, leur nombre passera, entre 2005 et 2030, de 16 à 23 millions et la mortalité due aux AVC de 5,7 à 7,8 millions3. Il n’est donc pas impossible que cette pathologie devienne la première cause de décès dans le monde.

UNE solution existe : Les campagnes de sensibilisation

De nombreux partenaires institutionnels ont accepté de nous accompagner dans cette démarche d’information du grand public, en mettant à disposition leur réseau d’affichage et leurs médias (Conseil général13, AP-HM, RTM, Marseille Provence Métropole, Ordre des Pharmaciens, Olea Medical, France 3, OM Attitude, ville de Marseille, syndicat nationales de la banque et du crédit de France).

La campagne débutera, à Marseille, sur le réseau d’affichage MUPI du 16 au 23 octobre. Du 29 octobre jusqu’au 4 novembre, nous retrouverons les affiches URGENCE AVC à bord des bus marseillais. A Besançon, la campagne se déroulera du 23 au 30 octobre sur le réseau MUPI de la ville.

D’autre part, en partenariat avec la caisse d’assurance Maladie PACA, la plaquette URGENCE AVC sera diffusée auprès de tous les assurés sociaux.

Un événement à ne pas manquer : rendez-vous le 29 octobre à la Cité des associations !

En étroite collaboration avec l’association de soutien aux personnes en situation de maladie et de handicap de La Poste et Orange (APCLD), à Marseille. Nous participons, le 29 octobre 2013, à l’occasion de la journée mondial de l’AVC, à une journée conférence sur le thème des AVC, ouverte au public, à la cité des associations à Marseille.

Des familles sont brisées, des vies sont gâchées car la société est mal informée…

Nous pouvons changer cette réalité, réagissons, sensibilisons !!
Site : http://www.urgence-avc.org/

 

A LIRE :

 

Share Button

Un commentaire sur “AVC, quand la sensibilisation fonctionne !

  1. Pingback: Moins de risques d’AVC avec les pommes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *