shoepfer

Le jeune créateur franco-suisse Vincent Schoepfer, le dandy sportif, s’amuse avec les couleurs, les matières et les accessoires. Résultats singuliers. A découvrir !

 

Originaire d’Avignon, Vincent Shoepfer a très tôt connu sa vocation. Il n’a pas attenu de finir ses études à l’Esmod de Lyon pour se lancer dans la création. « Tous les étés j’avais une boutique temporaire où j’ai commencé mes premières collections », nous explique-t-il.

Il présente sa première collection pour hommes en 2006 et connaît un succès foudroyant : au très prestigieux Festival International des jeunes créateurs de la ville de Dinard, il obtient le prix spécial de la ville de paris. Sa voie est lancée. « Ce prix m’a vraiment poussé à continuer ». Et nous en sommes ravis car ses créations sont d’une originalité sans pareil.VINCENT SHOEPFER

Vincent Shoepfer a réussi à remettre le look dandy à la mode du troisième millénaire. Il n’hésite pas à allier coté rétro à l’esprit sport. On trouve ainsi des costumes ultra bien taillés agrémentés d’un nœud papillon ; sa marque de fabrique qu’il décline à chacune de ses collections tant au niveau des coloris que des matières : « j’aime le coté kitch du nœud papillon. Il me rappelle le temps où les hommes sortaient et savaient s’habiller »; et de chemises en popeline ou coton imprimées liberty avec plastron. Ou un look gentleman farmer avec un costume salopette, des chemises à carreaux en matériaux bruts et son éternel nœud papillon.

Pour cet été, Vincent nous propose bermudas à pinces en jean brut ou blanc et polos chemises. Des gilets sans manches, surlignés de lurex argenté. Des mailles en cachemire composées de débardeur col carré ou de grands pulls col V au bord côte torsadé.

Parions qu’un grand avenir est promis à ce jeune homme talentueux !

  Sophie Madoun