Vous vous êtes fait une entorse en courant, jouant, faisant du sport ou tout bêtement en ratant une marche d’escalier ? Voici les gestes et traitements indispensables pour re gambader au plus vite grâce aux médecines douces!

soigner-une-entorse-par-les-medecines-douces-santecool

Une entorse, c’est quoi ?

Suite à un mouvement brutal de torsion d’une articulation ou d’un ligament, les tendons se retrouvent étirés. Une douleur plus ou moins vive apparaît immédiatement. Celle-ci n’est guère le signe de la gravité de l’entorse. Celle-ci est accompagnée d’un œdème.

Le saviez-vous ?

6 500 nouvelles entorses de cheville par jour et un coût direct d’1 milliard d’euros annuel en France, l’entorse de cheville représente un enjeu majeur de santé publique… et économique !

Que faire ?

La haute autorité de Santé recommande :

          de mettre une poche de glace sur la partie lésée, 3 à 4 fois par jour,

          du repos pendant quelques jours. Si vous devez absolument vous déplacer, procurez-vous des béquilles,

          une surélévation du pied ou de la jambe (d’une dizaine de centimètres par rapport au cœur lorsque vous êtes allongé) afin que la circulation se fasse au mieux et facilite la résorption de l’œdème,

          le port d’une orthèse de contention afin de bien maintenir la partie blessée.

Quels sont les traitements ?

L’homéopathie

Prenez 2 granules 3 fois/jour d’Arnica Montana 9 CH le plus rapidement possible et jusqu’à ce que vous retrouviez votre mobilité.

Utilisez en complément d’Arnica Montana 9 CH 2 granules 3 fois/jour si :

          les tendons sont atteints de Ruta Graveolens 5 CH

          la douleur est soulagée par un bandage et par le repos du Bryonia 5 CH

          la douleur est soulagée par la pose de glace du Ledum Palustre 5 CH

          la douleur est soulagée par le mouvement du Rhux Toxicodendron 5 CH

          en cas d’entorse à répétition du Calcarea Fluorica 9 CH.

Les oligoéléments

Prenez durant 2 à 3 semaines :

          du zinc : 15 à 30 milligrammes/jour

          du silicium : 25 milligrammes/jour

          du cuivre : 1 à 2 milligrammes/jour

Les recettes de grands-mères

          Prenez un bain de pieds d’eau tiède avec un demi-verre de gros sel marin 2 à 3 fois par jour.

          Par voie orale : Préparez un bouillon d’os de veau et laissez-le mijoter à moitié couvert pendant 2 heures. Filtrez-le, laissez-le refroidir et buvez en 1 à 2 fois par jour jusqu’à amélioration.

          Une huile de massage : faire macérer une tête d’ail dans ¼ de litre d’huile. Massez doucement durant plusieurs minutes, puis mettez un bandage.

A savoir : l’ail élimine les toxines ce qui permet de diminuer la congestion causée par l’inflammation.

          Un cataplasme de persil : Cuisez un bouquet de persil dans ½ litre de vin. Appliquez sur l’entorse toutes les 2 heures.

 A savoir : le persil a comme principal principe actif une huile essentielle contenant apiol et myristine qui possède une action anti-inflammatoire et antalgique.

          Un cataplasme de vinaigre de cidre: mélanger une cuillère à soupe de vinaigre de cidre à de la farine. Appliquez sur le point douloureux et laissez agir environ 1h.

A savoir : le vinaigre est riche en oligoéléments, contient du bore, du calcium, du fer, du fluor, du chlore, du magnésium, du manganèse, du potassium, du phosphore, du silicium, du sodium et du souffre. Cette richesse permet de diminuer l’inflammation.

 

          Un cataplasme d’argile : appliquer une bonne couche d’argile pendant quelques heures 2 fois par jour.

A savoir : l’argile a de multiples vertus grâce à la silice dont elle est principalement composée. L’argile permet de reminéraliser l’organisme, favorise la reconstruction cellulaire, est un puissant antalgique et anti-inflammatoire.

 

Les huiles essentielles

Matin et soir, après avoir appliqué une poche glacée sur l’entorse durant une dizaine de minutes appliquez la préparation suivante :

          2 grammes d’huile essentielles de chacune des plantes suivantes : bouleau, giroglier et de souci

          20 grammes d’huile de millepertuis

          20 grammes d’huile d’arnica

          20 grammes d’huile d’olive (première pression à froid).

 Mise en garde

Tous ces conseils sont efficaces pour une entorse légère et ne remplacent en aucun cas un avis médical. Une entorse grave nécessite impérativement une consultation et un bilan spécialisé car des lésions osseuses et tendineuses peuvent y être associées. Une vulgaire entorse ne doit donc jamais être prise à la légère car des complications peuvent apparaître

A lire

Encyclopédie des remèdes de grands-mèresTout se soigner au naturel ! Henry Puget, Régine Teyssot, Henry Puget, Régine Teyssot, La Martinière – 29 euros

En forme grâce à l’argile, Cécile Baudet, éditions Terre Vivante – 17 euros

Ma bible des huiles essentielles, Danièle Festy, Leduc S – 23 euros

Les secrets des vitamines, des oligo-éléments, Bernard Mandin, Larousse – 5 euros

                                                                                                                                                                                                                           

                                                                                                                                                                                                                                                 Sophie Madoun