On estime que 90% de la population occidentale aura mal au dos au moins une fois dans sa vie. D’où viennent ces douleurs ? Comment les soulager ? Et si le siège massant pouvait être une solution ?

Le mal de dos est la seconde cause de consultation chez le médecin généraliste.

Les différents maux de dos

Il y a deux sortes de maux de dos : le mal de dos mécanique, lié à la position et à la posture, et le mal de dos inflammatoire comme la spondylarthrite ankylosante.

Le mal de dos inflammatoire, souvent négligé, se traduit par une douleur intense réveillant la personne la nuit et la faisant souffrir énormément dès le réveil. Et ce même si l’on est jeune et en super santé ! Sachez que ces douleurs ne sont pas une fatalité. Si vous en souffrez, il est absolument nécessaire de consulter votre médecin traitant pour qu’il vous prescrive des anti-inflammatoires ou autres solutions.

Le mal de dos mécanique est dû à une mauvaise posture ou à un faux mouvement. Il peut être traité par des kinés, ostéopathes ou un siège massant, contrairement aux causes inflammatoires qui nécessitent un traitement médical.

À savoir :  il peut y avoir des douleurs cardiaques ou des problèmes digestifs qui donnent mal au dos. La première chose à faire si vous avez mal au dos est de consulter votre médecin pour savoir d’où cela provient. Mais rassurez-vous, le mal de dos mécanique est la cause la plus fréquente.

Pourquoi a-t-on mal au dos ?

Il y a deux facteurs principaux qui amènent au mal de dos : la sédentarité et la surcharge pondérale. Il faut savoir que lorsque vous marchez, il y a trois fois votre poids qui s’exerce sur votre colonne vertébrale. Donc, dès que vous prenez un kilo, cela équivaut à 3 kilos de pression en plus sur votre colonne vertébrale !

La colonne vertébrale est un empilement de 32 vertèbres. Entre les vertèbres il y a des disques intervertébraux, constitués de 88% de gélatine, qui fonctionnent comme des amortisseurs. Sachez que comme notre corps se déshydrate au fil de la journée ou de la nuit, on mesure 2 cm de moins le matin que le soir!

Mais pourquoi a-t-on mal ?

Voici quelques exemples :

  • Lors d’un lumbago ou d’une lombalgie, par exemple, le disque n’a pas eu le temps de bien se repositionner entre deux vertèbres. Il va se coincer et frotter le ligament vertébral, d’où la douleur vive et l’impossibilité de bouger ou presque.
  • Les muscles n’ayant pas suivi la croissance osseuse, durant l’enfance et à la puberté, la masse musculaire est peu tonique. D’où l’apparition de scolioses, cyphoses ou lordoses.
  • Les personnes se servant énormément de leur téléphone portable ont souvent une courbure cervicale sous tension qui entraîne des douleurs cervicales et dorsales.

Les bienfaits du siège massant

Les bienfaits de ces sièges sont indéniables. Ils permettent de détendre muscles et ligaments et de soulager efficacement les douleurs dorsales en répétant les gestes des masseurs. Comment fonctionnent-ils ? Muni d’une télécommande, vous vous installez confortablement et soudain, une douce chaleur envahit tout votre dos et vos cervicales. Puis des mouvements, vibrations et rotations que vous pouvez régler selon vos besoins arrivent, procurant un bien-être quasi immédiat. Vous trouverez aussi des sièges massants ayant une fonction “shiatsu” pour encore plus de détente !