La-liste-noire-des-produits-ménagers-santecoolLe hors série de 60 millions de consommateurs publie une enquête édifiante sur les produits ménagers que l’on trouve dans nos rayons. Allergisants, entrainants des problèmes pulmonaires, voire des cancers ces produits sont tout aussi néfaste pour l’environnement. Voici la liste des produits toxiques à bannir. Alors faites le ménage!

 

L’enquête de 60 millions de consommateurs met en avant le problème sanitaire des sprays anti-bactériens et des désodorisants, accusant les fabricants de jouer sur la phobie des microbes. Or, « pour les détergents bactéricides à usage domestique, leur utilité n’est pas démontrée », a rappelé l’Agence de sécurité sanitaire (Anses). Les produits ménagers désinfectants et antibactériens sont non seulement inutiles mais peuvent entrainer une résistance des bactéries comme le font les antibiotiques. C’est le cas, par exemple, de pureté multi surface où il est indiqué en gros sans rinçage mais où il est mentionné en tout petit de bien le rincer sur les surfaces de travail, les chaises pour bébé, etc, etc.

Les produits surpuissants attaquent nos mains nos yeux et nos poumons.

Les lingettes, surtout biodégradables, mettent de longues semaines à se dégrader et peuvent bloque les canalisations et provoquer une montée des eaux usées chez nous ou chez nos voisins.

Les désodorisants sont très allergènes. Certains prétendent que ceux-ci sont efficaces même dans les pièces peu aérées alors qu’il est écrit en tout petit qu’il faut bien aérer après leur utilisation.

Quant aux produits ménagers bios ils ne sont pas plus fiables. Surtout Rainett!

 

Quelles solutions pour une alternative aux produits ménagers ?

 

Avec du bicarbonate de soude, du savon noir et de l’alcool blanc on peut tout nettoyer en toute sécurité!

 

 

Voici la liste noire des produits toxiques que 60 millions de consommateurs a recensé

 

• Acide hydro-chlorique (acide chlorhydrique) : irritant pour la peau et le système respiratoire, corrosif.

• Acide oxalique : irritant pour les yeux et la peau, corrosif, dégagement de gaz toxiques en cas de mélange.

• Acide sulfamique : irritant, corrosif, toxique pour les organismes aquatiques.

• Alkyl ethoxylates et dérivés : irritant, toxique pour les organismes aquatiques.

• Benzisothiazo-linone : irritant, allergisant, toxique pour les organismes aquatiques.

• Butoxyéthanol (EGBE) : irritant, cancérogène possible pour l’homme.

• Chlorure de benzalkonium : favorise l’apparition de micro-organismes résistants.

• Didécylméthyl-ammonium chloride : irritant, corrosif, favorise l’apparition de micro-organismes résistants.

• EDTA : faible biodégradabilité, risque de persistance dans l’environnement.

• Ethanolamine : irritant pour la peau et les voies respiratoires, corrosif.

• Ethoxydiglycol  (DEGEE) : irritant pour la peau et les voies respiratoires, corrosif.

• Hydrogen peroxyde ou peroxyde d’hydrogène : irritant, corrosif, dangereux en cas de mélange (acides, ammoniaque), comburant (qui permet la combustion).

• Hydroxyisohexyl 3 cyclohexene carboxaldehyde (lyral) : très allergisant.

• Hypochlorite de soude : irritant pour la peau et le système respiratoire, corrosif, dégagement possible de gaz toxiques en cas de mélange, toxique en cas de rejet dans les eaux usées.

• Iodopropynylbutyl carbamate : allergisant, irritant, corrosif, très toxique pour les organismes aquatiques.

• Metaperiodate de sodium : irritant, corrosif, toxique pour les organismes aquatiques.

• Méthylchloroisothiazolinone : très allergisant, très toxique pour les organismes aquatiques, avec effets à long terme.

• Méthylisothiazolinone : très allergisant, très toxique pour les organismes aquatiques.

• Phénoxyétahnol : allergisant, irritant, effets reprotoxiques à forte dose chez l’animal.

• Sodium hydroxyde ou hydroxyde de sodium : irritant, corrosif, menace potentielle pour la faune et la flore.

 

 

Pour en savoir plus

 

 

 

Sophie Madoun