Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,  s’est rendue ce lundi 8 juillet dans les locaux de l’Ordre national des pharmaciens et a décidé de lutter contre les pénuries de médicaments. Voici sa feuille de route.

Agnès Buzin a été, ce matin, en présence de Carine Wolf présidente du CNOP et de Gérard Raymond, nouveau président de France Assos Santé au siège de l’Ordre des pharmaciens pour lutter contre la pénurie des traitements et améliorer leur disponibilitéen France .

Face aux difficultés croissantes d’approvisionnement en médicaments qui touchent près d’1 Français sur 4 selon un récent sondage(sondage BVA 2019), Agnès Buzin a présenté en avant-première une feuille de route « Pour mieux prévenir, gérer et informer les patients et les professionnels de santé » pour répondre aux légitimes attentes des patients. Agnès Buzin lutte contre les pénuries de médicaments!

Cette feuille de route est construite autour de 28 actions regroupées en 4 axes :

  • Promouvoir la transparence et la qualité de l’information afin de rétablir la confiance et la fluidité entre tous les acteurs : du professionnel de santé au patient 
  • Lutter contre les pénuries de médicaments par des nouvelles actions de prévention et de gestion sur l’ensemble du circuit du médicament :
  • Renforcer la coordination nationale et la coopération européenne pour mieux prévenir les pénuries de médicaments 
  • Mettre en place une nouvelle gouvernance nationale en instaurant un comité de pilotage chargé de la stratégie de prévention et de lutte contre les pénuries de médicaments.

 

Agnès Buzin installera en septembre prochain un comité de pilotage de lutte contre les pénuries mobilisant l’ensemble des acteurs concernés. Les actions y seront présentées et discutées afin de définir une feuille de route partagée par tous.  Elle fera l’objet d’une évaluation régulière et d’un bilan annuel publié.

 

Lien vers la feuille de route :

https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/lutter-contre-les-penuries-et-ameliorer-la-disponibilite-des-medicaments-en