Qu’est-ce que la schizophrénie? Cette question vous taraude? Vous pensez que les personnes atteintes de cette maladie sont très dangereuses ou, tout, simplement, vous vous demandez quels sont les symptômes et les traitements? Voici les réponses.

La schizophrénie fait peur. Et lorsque l’un de nos proches en est touché, on panique. Afin d’y voir plus clair et de répondre le plus finement  le Docteur Jean-Baptiste Alexanian, psychiatre, nous explique ce qu’est ce trouble psychotique, les débuts des symptômes, les traitements,… Vous pourrez enfin répondre, en toute connaissance, à la question : qu’est-ce que la schizophrénie?

Qu’est-ce que la schizophrénie?


C’est un trouble psychiatrique chronique fortement génétique qui se caractérise par trois grandes problématiques :
– La première est le délire avec souvent des hallucinations.
– La deuxième est la désorganisation de la pensée, des émotions et du comportement.
– La troisième est le repli sur soi et la diminution des interactions sociales ou autres.


Quels sont les premiers symptômes?


Il faut différentier les premier symptômes généralement assez peu spécifiques de la schizophrénie et qui sont souvent fréquent dans l’enfance, des symptômes plus spécifiques qui arrivent en fin d’adolescence ou début d’âge adulte.
Dans l’enfance, il peut s’agir de troubles des apprentissages et du comportement ou mêmes des troubles de l’humeur comme pouvant mimer une dépression.
 

A quelle âge commence la maladie?


Classiquement les symptômes plus spécifiques apparaissent entre 15 et 30 ans mais il y a des schizophrénies précoces et tardives. 


Quels sont les traitements?


Le traitement ayant démontré scientifiquement le meilleur rapport entre les bénéfices et les risques est le traitement médicamenteux par antipsychotique, également appelé neuroleptiques. D’autres prises en charges associées sont utiles pour la qualité de vie du patient et le maintien de son autonomie.


Que faire lors de crises délirantes?


Si le patient est conscient de l’aggravation de son état, il doit consulter de lui-même son psychiatre et alerter ses proches de confiance. Si non, il est parfois malheureusement nécessaire de recourir à une hospitalisation sous contrainte.


En cas de grosses crises faut-il faire une demande d’hospitalisation d’office?


Si le patient n’est pas en mesure de se rendre compte de son état, oui.


Quels sont les espoirs pour vaincre la maladie (si il y en a…) ?


Les traitements sont efficaces pour apaiser un certain nombre de symptômes et la recherche progresse constamment. Il y a de l’espoir !

L’association Psychodon dit stop aux tabous 

Psychodon est une association ayant pour but de briser les tabous pesant sur les malades et les maladies psychiques, en agissant autour de 3 axes : soutenir la recherche scientifique et thérapeutique, soutenir les malades, leur famille et les aidants/soignants et enfin soutenir la prévention, surtout auprès des jeunes.
Aujourd’hui en France, 12 millions de personnes sont concernées par la maladie psychique et 1 Français sur 5 souffre de troubles mentaux. Pourtant le champ de la santé mentale reste soumis à d’énormes préjugés et les malades sont trop souvent stigmatisés.
Ce jeudi 10 octobre, c’est la journée mondiale de la santé mentale. Psychodon vous propose de faire un geste spécial pour dire stop aux tabous : chanter sur l’hymne de l’association PsychodonUne histoire de fou” qui sort pour l’occasion en version Karaoké.
Interprété par des célébrités françaises de renom, telles que Yannick Noah – qui est aussi le parrain officiel de l’association – Chimène Badi, Les Fatals Picards, Amaury Vassili, Oldelaf et Monsieur Lune, l’hymne “Une histoire de fou” a pour objectif de sensibiliser le public aux tabous qui pèsent sur les malades et les maladies psychiques.

 

Sophie Madoun