soleil-protéger-yeux-santecool

La lumière du soleil peut être dangereuse pour vos yeux si vous ne les protégez pas. Au-delà de la simple gêne liée à l’éblouissement, une protection solaire adaptée vous permettra de profiter du soleil sans danger pour vos yeux.

 

Les rayons solaires se décomposent en 3 types d’ondes :

  • Les ultra violets (UV) malgré qu’ils ils ne représentent que 5%, ils sont les plus nocifs. Et bien qu’absorbés en grande partie par l’atmosphère, ils sont réfléchis par des surfaces lisses et brillantes, telles que l’eau, la neige, ou le sable. Ils sont particulièrement dangereux pour la rétine.
  • les infrarouges (IR) sont les ondes les plus importants : 56%. Ils sont émis par la chaleur qu’ils produisent. En cas d’exposition prolongée, ils peuvent abimer la cornée.
  • Enfin, la lumière visible (39% des rayons solaires) n’est absolument pas nocive d’un point de vue sanitaire, mais elle peut provoquer des éblouissements. D’où la nécessité de porter des lunettes de soleil en conduisant pour vous assurer une entière sécurité. Mais attention, même si le soleil brille ne portez surtout pas de lunettes à indice 4 (voir ci-dessous) au risque de ne pas assez voir les contrastes. – Contrer les rayons avec un chapeau ou une visière
  • Pour choisir vos verre solaires, assurez vous avant tout qu’ils bénéficient du marquage CE. Ce marquage garantit le respect des normes fixées par la Communauté européenne.  
  • Lorsque vous conduisez, votre pare-brise filtre déjà les rayons UV. Vous pouvez vous contenter d’un indice 1 ou de verres polarisants. Et n’oubliez pas : les porteurs de lentilles de contact ne sont pas dispensés du port de lunettes de soleil, et ce, même si les lentilles sont pourvues de filtres incorporés.

La teinte des verres est également une source de confort notoire. :

• le vert procure une bonne vision des contrastes. Il convient aux porteurs de lentilles.

• le jaune ne protège pas de l’éblouissement, mais amplifie considérablement les contrastes : à utiliser dans les temps brumeux.

 

MISE EN GARDE

  • • l’orange-rose augmente les contrastes, minimise la fatigue visuelle. Il est assez polyvalent. N’oubliez pas de protéger également les yeux des tout-petits.
  • • le marron améliore les contrastes, réduit l’éblouissement. Pour les conditions de faible luminosité. Il est particulièrement adapté pour les myopes.
  • • le gris réduit l’intensité lumineuse sans dénaturer les couleurs. Il est idéal pour les hypermétropes.
  • En ville, par temps ensoleillé, un indice 2peut suffire, alors qu’en bord de mer ou à la montagne, favorisez un indice minimum de 3, voire 4 si vos yeux sont particulièrement sensibles.

 

Quelles lunettes de soleil choisir selon ses indices de protection UV et la teinte des verres ?

  • Choisissez également un indice de filtration adapté à l’ensoleillement. Classé de 1 à 4, cet indice permet de mesurer la protection UV/IR de vos verres.
  • Protéger vos yeux avec des verres solaires adaptés.
  • Afin d’éviter les rayonnements directs sur les yeux, le chapeau est un excellent allié en ville ou à la campagne. En revanche, il ne suffit pas à vous protéger des surfaces réfléchissantes

Les deux gestes à adopter pour protéger vos yeux des rayons du soleil

– Contrer les rayons avec un chapeau ou une visière

Afin d’éviter les rayonnements directs sur les yeux, le chapeau est un excellent allié en ville ou à la campagne. En revanche, il ne suffit pas à vous protéger des surfaces réfléchissantes

– Protéger vos yeux avec des verres solaires adaptés.

Pour choisir vos verre solaires, assurez vous avant tout qu’ils bénéficient du marquage CE. Ce marquage garantit le respect des normes fixées par la Communauté européenne.

Choisissez également un indice de filtration adapté à l’ensoleillement. Classé de 1 à 4, cet indice permet de mesurer la protection UV/IR de vos verres.