Les personnes âgées émettent majoritairement le souhait de rester dans leur maison pour vieillir sereinement. Cela demande une certaine organisation, la perte d’autonomie impliquant certains risques pour nos aînés. Zoom sur les aménagements-clés afin que le maintien à domicile se déroule dans les meilleures conditions.

Les solutions anti-chute

Les risques de chutes font partie des plus importants et exigent de ce fait que le domicile soit minutieusement repensé. La perte d’autonomie complique en effet les activités les plus basiques comme gravir quelques marches ou circuler dans la maison sans trébucher.

Le Monte escaliers est vivement recommandé dans la mesure où il permet aux personnes à mobilité réduite de circuler entre les différents étages sans danger. Confortablement installé sur son siège et protégé par une ceinture de sécurité, le senior ne déploie aucun effort à la montée comme à la descente. Pour ceux dont la cour ou le jardin ne se situe pas au même niveau que la maison, il est conseillé de faire installer un monte escalier exterieur résistant aux intempéries et aux UV.

Les barres d’appui sont également prioritaires dans l’aménagement de la maison. Elles trouvent principalement leur place dans la salle de bain et les toilettes pour accompagner les personnes à mobilité réduite lorsqu’elles s’installent, se tiennent debout de manière prolongée et/ou se relèvent. Il reste envisageable d’installer ces accessoires dans les autres pièces de la maison comme la chambre à coucher. Elles facilitent par exemple le transfert du lit au fauteuil roulant et inversement.

Tous les obstacles doivent être dégagés dans l’optique de fluidifier la circulation. Cela concerne les câbles électriques qui traînent par terre, les meubles et plantes qui encombrent les zones de passage… Les tapis antidérapants et les moquettes sont par ailleurs mieux adaptés que les tapis classiques ou un carrelage glissant.

Les aménagements fonctionnels

Il est capital d’améliorer la qualité de vie des seniors en leur offrant tout le confort dont ils ont besoin. Certaines solutions leur permettent justement de conserver une certaine autonomie.

Commencez par assurer l’accessibilité des prises électriques. Elles doivent être placées à la bonne hauteur et aucun obstacle ne doit en gêner l’accès.

Revoyez aussi l’éclairage dans toutes les pièces. Vous pouvez agrandir les fenêtres, ajouter des luminaires, déplacer les meubles pour éviter les zones d’ombre, repeindre les murs dans des tons plus clairs…

Assurez-vous ensuite que tous les objets utiles au quotidien soient à portée de main. Cela concerne les articles d’habillement, les ustensiles de cuisine, le linge de maison, etc.