La Slow Cosmétique est un mouvement qui milite pour des produits cosmétiques plus raisonnables, plus sensés et écoresponsables. Alors, prêt à changer de mode de vie ?!

Le but de la Slow Cosmétique est de sensibiliser le public à un usage raisonnable des produits de beauté, à savoir :

  • Une consommation et une utilisation moindre de produits de beauté.
  • Des produits respectueux tant de l’environnement que de la santé.
  • Davantage de produits bios et naturels.
  • Des recettes maison pour fabriquer ses soins (crèmes pour le visage et le corps, déodorant, stick à lèvres, shampoing, dentifrice, etc.).

Quelle est l’origine de la Slow Cosmétique?

Elle découle du mouvement Slow Food qui vise à dénoncer la malbouffe, la surconsommation, le gaspillage alimentaire. C’est ainsi qu’en 2011, l’aromathérapeute Julien Kaibeck sensibilise les consommateurs à la composition des produits cosmétiques et propose des alternatives naturelles, simples et minimalistes avec des recettes pour préparer soi-même ses produits, à base d’ingrédients sains comme les huiles végétales bio et essentielles. Il publie, en 2012, Adoptez la Slow Cosmétique, aux éditions Leduc.s qui va réellement mettre en avant les valeurs de ce nouvel art de vivre et le populariser. Fort de son succès, Julien Kaibeck va créer l’association internationale de Slow Cosmétique. Les valeurs de celle-ci sont rassemblées dans une charte et un logo va être créé afin de certifier les entreprises vertueuses.

Exemple de société vertueuse, les produits comme-avant.bio s’inscrivent dans une démarche Slow Cosmétique.

Quelle est sa mission ?

Elle comporte 4 points essentiels :

  • Aider le public à reconnaître les bons ou mauvais ingrédients.
  • Sensibiliser au green washing et au brain washing afin que les consommateurs achètent à bon escient et démêlent les pièges marketing des fabricants.
  • Attribuer la mention Slow Cosmétique aux entreprises vertueuses.
  • Initier les personnes aux recettes de cosmétiques maison, afin d’aider à trouver des alternatives plus saines et naturelles aux cosmétiques industriels.

Quelle est sa philosophie ?

Une cosmétique respectueuse de la peau

Comprendre les besoins naturels de la peau qui se doit d’être nettoyée, hydratée, protégée. Le but est d’opter pour des produits qui vont répondre à ces besoins naturellement.

Une cosmétique raisonnable.

A savoir  limiter le nombre de crèmes que les professionnels de la cosmétique nous poussent à acheter, sous couvert de belles et fausses promesses. Il est nécessaire d’être à l’écoute de ses besoins.

Une cosmétique écologique

Limiter au maximum les transformations chimiques en évitant tous les ingrédients issus de la pétrochimie (plastique, silicone,…) et n’acheter que des produits respectueux de l’environnement.

Une cosmétique humaine

C’est à dire qui respecte la santé et l’individu, évite les gaspillages inutiles et propose des prix justes.

Comment la mention Slow Cosmétique est-elle attribuée ?

Sachez tout d’abord qu’il n’y a pas de label mais une reconnaissance de qualité, un peu comme le Guide Michelin. La mention Slow Cosmétique est accompagnée d’une à trois étoiles selon le degré de respect de la charte.

 

Sophie Madoun