Auteur/autrice : Santecool

E.Leclerc lance la semaine de repas1 équilibrés : 21 repas pour 21 euros, soit 1 euro par repas

Dans un contexte économique particulièrement difficile pour beaucoup de Français, l’accès à une alimentation équilibrée est une préoccupation majeure. Si manger équilibré est un besoin essentiel pour prendre soin de sa santé, son coût le rend trop souvent inaccessible à un nombre croissant de ménages. Pour un Français sur deux, manger équilibré coûte en effet trop cher2. Afin de permettre à tous, jeunes mais aussi moins jeunes, de profiter régulièrement d’une alimentation saine, variée et équilibrée, l’enseigne a élaboré quatre paniers à prix E.Leclerc tenant compte des orientations du PNNS 43. Chaque panier permettra de confectionner un menu hebdomadaire composé de 21 repas, soit une semaine d’alimentation équilibrée accessible au prix de 21 euros.

En savoir plus

Publicité pour la malbouffe, stop aux dégâts pour la santé !

La COVID-19 met en exergue l’immense vulnérabilité des personnes en situation d’obésité ; les taux d’hospitalisation en réanimation et les taux de mortalité élevés pour cause de COVID-19 chez ces personnes parlent d’eux-mêmes. Le cortège des maladies chroniques, qui accompagne souvent la « malbouffe » ou l’obésité, est aussi en première ligne. La responsabilité des agences de pub dans la promotion de la « malbouffe » est lourde. Alors stop à la publicité pour la malbouffe.

En savoir plus

Traduire