La vitamine D peut-elle réduire notre cholestérol ?

VITAMIN_D-CHOLESTEROL-SANTECOOL

Des scientifiques espagnols viennent de montrer que les gens ayant un taux de vitamine D plus élevé que les autres ont également un faible taux de cholestérol. Explications.

La vitamine D et le cholestérol sont étroitement liés dans les processus corporels : la source principale de vitamine D des individus est le soleil. La vitamine D est synthétisée dans le foie et les reins et le cholestérol joue un rôle important dans ce processus. Un taux élevé de cholestérol peut mettre la vie en danger dans la mesure où il augmente le risque de maladies cardiovasculaires et d’accidents vasculaires cérébraux.

Bien que de nombreuses études d’observation aient suggéré que la vitamine D est bénéfique au niveau de la santé cardiovasculaire, il était difficile de prouver que la vitamine D exerçait un effet sur le cholestérol. Les scientifiques espagnols ont à présent établi avec succès le lien entre la vitamine D et le cholestérol.

Une étude probante

Dans une étude transversale axée sur la population, ils ont examiné les données relatives à l’exposition au soleil, aux habitudes de protection solaire, aux médicaments pris à ce moment et à la prise estimée de vitamine D de 177 personnes âgées de 18 à 84 ans. Les résultats suggèrent que celles ayant un taux de vitamines D plus faible sont davantage susceptibles d’avoir un excès de cholestérol. Les scientifiques déclarent : « Ce lien ne peut être le fruit du hasard si nous considérons que le cholestérol et la vitamine D suivent la même voie métabolique ».

« Cette étude montre que des taux sains de vitamine D sont associés à de faibles taux de cholestérol. Même dans les pays ensoleillés comme l’Espagne, les gens sont touchés par la vie moderne, entraînant une exposition au soleil insuffisante même en été et par conséquent un faible taux de vitamine D », explique Ad Brand, porte-parole du Sunlight Research Forum (SRF).

 

Share Button

3 Comments