Après avoir étendu  le couvre-feu à 46 départements et la pandémie exponentielle malgré le couvre-feu, le Président de la République réagit. Reconfirnement national, fermetures des commerces non essentiels, télétravail voici que qu’Emmanuel Macron devrait annoncer ce soir.

Selon de nombreux médecins, la situation sanitaire devient « incontrôlable ». De ce fait,  Emmanuel Macron a bousculé son agenda et organise deux conseils de défense ces mardi 27 et mercredi 28 octobre pour mettre en place de potentielles nouvelles mesures drastiques. Selon nos informations, l’exécutif envisage, pour les villes de Paris, Lyon et Marseille d’avancer l’heure du couvre feu à 19h et d’instaurer un confinement le week-end. Ce matin, Gérald Darmanin a déclaré sur France Inter que « toutes les options sont sur la table » car « il faut se poser des questions pour sauver des vies humaines ».

Et la ministre du Travail Elizabeth Borne a expliqué que « De nouvelles mesures » vont « rapidement » être prises par le gouvernement pour faire face à la Covid- 19.

Depuis le 17 octobre, Paris et toute l’Ile-de-France, sont placés en couvre feu de 21h à 6h. Parmi les premiers à subir cette restriction, c’est aussi vers la capitale que les regards se tournent pour savoir si cette mesure permet d’enrayer l’évolution de la pandémie.

« On doit freiner la diffusion du virus pour protéger les autres, les plus âgés, les plus précaires; on doit protéger notre système de santé et nos soignants. On est tous liés les uns aux autres. Ces 20 000 nouveaux cas par jour vont devoir être ramenés aux 3000/4000 cas que l’on peut gérer. Il serait disproportionné de reconfiner le pays; nous devons réduire les contacts privés qui sont les plus dangereux, avec des gens qui ne sont pas dans notre cellule familiale«  avait alors expliqué Emmanuel Macron.

Au vu du nombre croissant de cas de contaminations passé à plus de 52.000 nouveaux cas samedi et au taux de positivité qui ne cesse d’augmenter, l’évolution ne semble pas fléchir à l’heure actuelle.

« Officiellement, il faut attendre 15 jours pour voir si le couvre-feu dans les grandes villes porte ses fruits. Mais en privé, ils sont nombreux à alerter et à prévenir que ça ne sera pas suffisant. « Il suffit de quelques irresponsables pour que ça échoue », se lamente un poids lourd du gouvernement, qui prédit déjà un couvre-feu avancé à 19 heures. Un autre ministre pense qu’il sera très vite généralisé à toute la France. »

Le Premier ministre Jean Castex va également recevoir les partis politiques et les partenaires sociaux à Matignon alors que tous les voyants, liées à l’épidémie de la Covid-19, sont au rouge. En multipliant les réunions, le gouvernement veut montrer qu’il consulte à tout-va avant de prendre des décisions lourdes, qui vont toucher le quotidien de tous les Français.

Le couvre-feu s’applique depuis vendredi 16 octobre 2020 minuit à toute l’Île-de-France et aux métropoles de Lyon, Lille, Toulouse, Montpellier, Saint-Étienne, Aix-Marseille, Rouen et Grenoble. Pour près de 20 millions de Français, « chacun devra être chez soi » de 21h00 à 6h00 et tous les lieux, commerces ou services recevant du public seront fermés, a résumé Jean Castex jeudi 15 octobre 2020. Il s’agit par exemple des théâtres, cinémas, restaurants, ou salles de fitness.

Seules exceptions à ces fermetures, les établissements de santé et médico-sociaux, les foyers d’accueil des plus précaires, les commissariats, des hôtels ou restaurants faisant de la livraison à domicile. Il sera autorisé de sortir pour aller à l’hôpital ou à la pharmacie, pour son travail ou pour rendre visite à un proche en situation de dépendance, ou bien encore pour sortir son animal de compagnie. De même, un billet de train ou d’avion arrivant après 21h00 vaudra dérogation.

Vers un reconfinement total?

Emmanuel Macron et Jean Castex évoquent un reconfirment face à « l’échec du couvre-feu ». « On ne peut pas attendre 8 jours (…) depuis le début de la crise, une seule solution a fonctionné : le confinement », selon un interlocuteur du Président de la République. Reconfirnement national, fermetures des commerces non essentiels, télétravail voici que qu’Emmanuel Macron devrait annoncer ce soir. Les écoles primaires et maternelles devraient rester ouvertes avec une obligation du port du masque pour les enfants à partir de 6 ans.

La deuxième hypothèse que le chef de l’État et l’exécutif envisage est « d’aller directement vers un confinement », mais « moins dur » et moins long que celui de mars à mai. Il « permettrait probablement de conserver une activité scolaire et un certain nombre d’activités économiques« , avec un recours accru au télétravail.

C’est bien le virus qui est devenu le maitre des horloges

Dans l’entourage du chef de l’État, on loue d’ailleurs sa capacité à rebondir après les échecs. « C’est un type qui est dopé par les emmerdes, il trouve toujours le moyen de faire face », confie un ami d’Emmanuel Macron à RTL. Seulement, le président lui-même avouerait en privé que les règles ont changé et que c’est bien le virus « qui est devenu le maître des horloges », selon la radio.

ALLOCUTION DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, EMMANUEL MACRON DISPOSITIF SPÉCIAL SUR FRANCE 2 ET FRANCEINFO

Emmanuel Macron s’exprimera ce mercredi suite au Conseil de défense. Les nouvelles restrictions pourraient entrer en vigueur dès ce week-end, fin des vacances de la Toussaint.

L’application des mesures pourrait être effectif dès ce jeudi soir pour une durée de 4 semaines.

Sur France 2
Édition spéciale du Journal de 20h

Quelles restrictions ? Quel impact sur la vie quotidienne des Français ? Quels enjeux pour l’économie ? Autour des annonces d’Emmanuel Macron, 1 heure d’édition spéciale du Journal de 20h ce soir sur France 2, dès 19h55.

Dès 19h55 Edition spéciale du Journal de 20h présentée par Jean-Baptiste Marteau avec Damien Mascret, médecin et journaliste santé à France Télévisions, Nathalie Saint-Cricq, éditorialiste politique à France Télévisions et Alexandra Bensaid, éditorialiste économique.

Le dispositif #OnVousRépond en direct pendant le journal pour répondre aux questions des téléspectateurs et des internautes via la plateforme franceinfo.fr 

Diffusion de cette Édition spéciale du Journal de 20h sur les antennes de TV5MONDE.

Par conséquent, le feuilleton quotidien Un si grand soleil prévu initialement ce soir sera diffusé demain soir.

Sur franceinfo.fr
Un dispositif exceptionnel avec #OnVousRépond

Le dispositif d’interactivité avec le public se poursuivra jeudi et vendredi via #OnVousRépond et un tchat avec le médecin et journaliste, Damien Mascret.

De 6 heures à minuit, plusieurs membres de la rédaction numérique de franceinfo se relaieront pour répondre en direct dans le Live de franceinfo.fr aux questions des internautes, téléspectateurs, auditeurs sur les mesures prises par les pouvoirs publics et les conséquences pour leur vie quotidienne.

De 17h15 à 18 heures, le journaliste santé de la rédaction, Damien Mascret, répondra pour la première fois sur le site franceinfo en direct à toutes les questions sur le virus, la maladie, l’évolution de l’épidémie, la prise en charge hospitalière.

La rédaction numérique réactive sa newsletter OnVousRépond lancée en mars dans laquelle elle livre, à chaque édition, une réponse précise et complète sur une question que vous vous posez, que vous nous posez.

Sur franceinfo canal 27  

19h-20h Édition spéciale de Votre Instant Politique #VIPOL présenté par David Delos  avec Gilles Bornstein et Frédérique Henaut et des invités en plateau, personnalités politiques et épidémiologistes.

20h-22h Émission spéciale Les Informés en double diffusion radio/tv 
Après l’allocution d’Emmanuel Macron, autour de Jules de Kiss : Olivier Emond, chef du service sciences, santé – Jean-Jérôme Bertolus, chef du service politique, des invités et des duplex avec nos envoyés spéciaux Alice Kachaner dans l’Yonne et Boris Hallier dans les rues de Paris.
Spéciale qui se poursuivra demain dans la matinale.

De 22h à minuit avec notamment le grand journal du soir, Le 23h  Édition spéciale présentée par Martin Baumer

 

La rédaction vous recommande :

Les cas de contamination au Covid-19 sont très rares en extérieur

Le coup de gueule de Fabrice Luchini contre le gouvernement

Quelles sont les personnes les plus touchées par la Covid-19?