L’Institut Curie, acteur de référence dans la lutte contre le cancer, lance une grande campagne de levée de fonds « Marie Curie 21ème siècle » et se donne pour objectif de collecter 21 millions d’euros d’ici 2021 avec une ambition : Vaincre le cancer. Pour y parvenir, l’Institut Curie a identifié 4 projets d’envergure particulièrement prometteurs.

Chaque jour en France, 1000 personnes apprennent qu’elles sont touchées par  un cancer. Les progrès diagnostiques et thérapeutiques permettent désormais à  une  majorité de patients atteints d’en guérir. Pourtant, de plus en plus de personnes sont atteintes et le cancer demeure la première cause de mortalité. Face à  cet enjeu  de  santé publique il est urgent d’accélérer la recherche et l’innovation. C’est l’ambition portée par la campagne Marie Curie 21ème siècle. L’Institut Curie, fondation créée par Marie Curie, concentre aujourd’hui les forces de 3 400 collaborateurs autour d’un centre de recherche de renommée internationale et d’un ensemble hospitalier de  pointe  prenant en charge chaque année 10 000 nouveaux cas de cancers sur 3 sites en Ile de France, à Paris, Saint-Cloud et Orsay.

La Campagne MC21

L’objectif de la campagne MC21 est de lever 21 millions d’euros, d’ici 2021, pour financer quatre projets essentiels, innovants et particulièrement prometteurs dans la lutte contre le cancer.

Ces  programmes  s’inscrivent  dans  le  projet  d’établissement  de  l’Institut  Curie,  un ambitieux plan d’investissement de 170 millions d’euros qui a pour objectif de faire de l’Institut Curie un Comprehensive Cancer Center de rang mondial et de réinventer les modèles d’organisation de la cancérologie. « La cancérologie vit aujourd’hui des changements majeurs. En tant que pionnier de la lutte contre le cancer, l’Institut Curie s’inspire du modèle inventé par Marie Curie pour mettre en place le modèle d’organisation qui permettra, demain, de vaincre le cancer », Thierry Philip, Président de l’Institut Curie.

Pour mener cette campagne, des dirigeants de grandes entreprises, philanthropes, mécènes s’engagent aux  côtés  de  l’Institut  Curie.  Ils  sont aujourd’hui 12 personnalités membres du comité de campagne MC21. Leur soutien à la lutte contre le cancer et à l’Institut Curie se concrétise à travers des dons annuels importants, mais aussi par le  temps  qu’ils  consacrent  à  l’Institut Curie en mobilisant leurs réseaux, donateurs individuels, entreprises et fondations.

Ce comité est étroitement lié à l’Institut Curie et ses membres siègent donc au plus haut niveau des instances de la fondation. Cette proximité avec les décisions stratégiques fait d’eux des ambassadeurs de grande qualité pour recruter de nouveaux donateurs et marque l’attachement de l’Institut à ce comité.

Présidé par Frédéric Donnedieu de Vabres, la campagne MC21 a déjà rassemblé ses premiers soutiens de poids.

 

Les Projets soutenus par la campagne « Marie Curie 21ème siècle »

Développer les traitements innovants et personnalisés

 

« Single Cell Analysis » – explorer le cœur des cellules

Grand projet de recherche  fondamentale,  le  développement de l’analyse sur cellule unique constitue depuis sa découverte  un changement d’échelle essentiel dans l’étude des tumeurs cancéreuses. Cette nouvelle technique permet  de  mieux prédire la réponse de la tumeur à un traitement et de suivre l’évolution de la tumeur en cours de traitement afin d’anticiper l’apparition éventuelle de résistances. L’Institut Curie souhaite se doter de la première plateforme d’analyse sur cellule unique en France (Drop-Seq) et développer de nouvelles capacités d’analyses des données via la bioinformatique et  la  modélisation mathématique.

« L’analyse sur cellule unique est à la croisée des disciplines : biologie, physique, mathématiques, Big Data, etc. Elle permet d’accéder à l’individualité de chaque cellule dans son environnement. Cette connaissance permet de mieux cibler la spécificité de   ces cellules : normales ou pathologiques », ajoute Geneviève Almouzni, PhD, Directeur du Centre de Recherche de l’Institut Curie.

Innovation en radiothérapie et biologie des radiations – construire un nouveau bâtiment dédié à la recherche et à l’expérimentation en radiothérapie

Depuis les découvertes de Marie Curie et les premiers traitements du cancer par rayons, l’Institut Curie est le berceau mondial de la radiothérapie. Ce traitement reste aujourd’hui une référence pour les tumeurs localisées et concerne plus de la moitié des patients atteints de cancer. Néanmoins, elle se heurte encore à deux difficultés majeures : la résistance de certaines tumeurs et des effets secondaires à long terme.

Des découvertes récentes de chercheurs de l’Institut Curie (molécules DBAIT, thérapies Flash, etc) ouvrent la voie à de nouvelles technologies et thérapies. Afin d’accélérer le transfert  de  ces  découvertes  en  avancées  concrètes  pour  les  patients,  l’Institut  Curie crée une plateforme de recherche intégrée (de la recherche fondamentale  à  la  recherche clinique) en radiothérapie et radiobiologie. Elle rassemblera sur un même lieu des installations de haute technicité et les expertises médicales, biologiques et physiques pour évaluer, mesurer et comparer les effets de différents types de rayonnements. Elle hébergera des projets prometteurs dans la perspective de développer  le  plus  rapidement possible des applications cliniques au bénéfice des patients. « Développer l’innovation en radiothérapie, c’est comprendre les mécanismes de résistance tumorale, adapter les modalités de l’irradiation à la génétique de la tumeur, moduler les effets de l’irradiation par des thérapeutiques ciblées et en augmenter la précision grâce à l’imagerie associée », précise le Pr Philip Poortmans, Chef du Département d’Oncologie Radiothérapeutique de l’Institut Curie.

Dépasser les 80 % de guérison chez les enfants

 

SIREDO – 1er centre de recherche et de soins intégré sur les cancers pédiatriques

Expert reconnu depuis 40 ans dans la prise en charge et la recherche sur les cancers de l’enfant, de l’adolescent et  du  jeune adulte, l’Institut Curie franchit une nouvelle étape en lançant la création de SIREDO, 1er centre intégré de la recherche aux soins. Entièrement dédié aux cancers des moins de 25 ans, ce centre a un seul objectif : guérir plus de jeunes patients.

1 700 enfants de moins de 15 ans et 1 700 adolescents et jeunes adultes de 15 à 24 ans déclarent un cancer en France chaque année. Grâce aux progrès réalisés au cours des 4 dernières décennies, 8 enfants sur 10 guérissent. Mais, malgré ces avancées, le cancer reste la deuxième cause de mortalité chez  les moins de 15 ans, après les accidents.

Aujourd’hui, l’Institut lance la création de SIREDO pour « Soins, Innovation, Recherche, en oncologie de l’Enfant, l’aDOlescent et de l’adulte jeune », un centre entièrement dédié : plus de 70 scientifiques, 5 équipes de recherche, une cinquantaine de soignants se mobilisent pour améliorer la prise en charge des patients et favoriser le développement précoce de thérapeutiques innovantes.

« Encore trop d’enfants, d’adolescents et de jeunes adultes décèdent des suites d’un cancer. En associant l’expertise des meilleurs spécialistes de ces cancers tant d’un point de vue médical que scientifique, le centre d’oncologie pédiatrique de l’Institut Curie, SIREDO, a pour ambition d’améliorer la survie en découvrant de nouveaux traitements pour les jeunes patients en échec thérapeutique et de réduire les séquelles des traitements », déclare le Dr Olivier Delattre, directeur de SIREDO.

Prenons le cancer de vitesse avec le big data

Big Data en cancérologie

Avec un Centre de recherche de renommée internationale et un Ensemble hospitalier de pointe  produisant  chaque  jour  de  très  grandes  quantités  de  données,  l’Institut  Curie occupe une position privilégiée dans l’utilisation des données de santé au service de la lutte contre le cancer. L’Institut Curie est le premier centre en France à avoir recruté en 2017 un directeur des data. Il a pour mission de collecter, structurer, mettre à disposition et valoriser l’ensemble des données cliniques et de recherche de l’Institut… Ces données deviendront dès 2018 un outil de développement majeur pour les équipes de recherche mais également un soutien très précieux pour les praticiens dans le diagnostic, la personnalisation des traitements et le suivi des patients. Grâce à ces données, l’Institut Curie investit également le champ de l’Intelligence Artificielle au bénéfice de la santé.

« En recoupant le plus de données possibles, du génome des patients aux données mesurées par les objets connectés, nous serons bientôt capables de définir des traitements et un accompagnement réellement sur mesure pour chaque patient », précise Xosé Fernandez PhD, Directeur des Data de l’Institut Curie.