Un bon gros gâteau-surprise pour Pâques, ça vous tente? Pour réussir un dessert pascal, nous allons mettre à contribution, Maman, Mamie, ou Tatie, afin de réaliser ce dessert-surprise rempli de petites douceurs.

Pâques est un moment merveilleux pour les enfants, petits et grands. L’histoire de ce jour si particulier remonte loin dans nos traditions françaises, mais pas seulement ! De très nombreux autres pays de par le monde célèbrent le jour de Pâques. Et aujourd’hui : les œufs en chocolat ont remplacé les œufs durs aux coquilles peintes ou décorées offerts avec d’autres petits cadeaux. Avant de vous présenter la recette du gros gâteau-surprise pour Pâques, voici un peu d’histoire!

Histoire de Pâques

De par le monde et depuis toujours, le renouveau de la nature au moment de l’équinoxe de printemps a donné lieu à des manifestations et traditions diverses. À cette période de l’année, depuis les premiers siècles de notre ère, le dimanche de Pâques commémore la résurrection du Christ. L’œuf, si chargé de mystère en ce qu’il nourrit et donne la vie, est symbole de renaissance donc de la fête de la Résurrection.

Mais pourquoi des œufs à Pâques ?

Pâques est le cœur même de la foi chrétienne, c’est pourquoi les chrétiens se préparent à cette fête depuis le début du Carême (40 jours). En des temps pas si anciens, il n’était pas autorisé de manger des œufs pendant cette période. L’œuf étant promesse de vie et parce que le Carême exige l’ascèse, manger un œuf – aliment plaisir délicieux – ne pouvait être autorisé. On les conservait donc pour le jour de Pâques (fin du Carême).

Toutefois, il y avait un jour où l’on pouvait en profiter : la mi-Carême dont le nom est très explicite. Ce jour-là on faisait des crêpes, des bugnes, des beignets, dont les recettes utilisaient les œufs (denrées précieuses qui avaient été conservées pendant les 20 premiers jours de cette période d’abstinence) les enfants et les jeunes se déguisaient, allaient de maison en maison quérir des œufs et faisaient la fête ! Cette tradition sympathique et gourmande perdure de nos jours.

Ensuite, il y avait encore 20 jours d’abstinence avant Pâques pendant lesquels on conservait de nouveau les œufs que l’on offrait sous certaines présentations. En effet, tous les pays en Europe avaient et beaucoup ont gardé encore aujourd’hui, leurs traditions qui consistent à décorer des œufs pour Pâques, car ces œufs offerts ou découverts par les enfants dans les buissons participent à la joie pascale tandis que les cloches sonnent à tous vents.

En France, ce sont les cloches qui étaient parties à Rome le Jeudi Saint qui rapportent les œufs, dans les pays à l’est de l’Europe ce sont les lapins ou les lièvres qui apportent les œufs…

Les œufs en chocolat sont nés de cette tradition des œufs teints ou décorés qui perdure un peu partout dans le monde.

De nos jours, les 40 jours de Carême qui précèdent Pâques sont observés par les Chrétiens de toutes obédiences en pratiquant : le jeûne, l’aumône et la prière.

Grâce aux œufs on devient tous des artistes !

Dans de très nombreux pays, on offre des œufs teints ou artistiquement décorés que les enfants vont chercher dans les buissons le matin de Pâques.

Ces œufs sont souvent superbes, certains font d’ailleurs le bonheur de collectionneurs. Pendant les jours qui précèdent Pâques, dans les familles, des œufs (cuits durs) sont teints en rouge, en bleu, pour être offerts comme porte-bonheur aux proches et aux amis !

Le gâteau-surprise aux mille douceurs

Préparation : 35 min

Cuisson : 25 min

Ingrédients pour 6 personnes pour le gâteau-surprise pour Pâques:

  • 6 gros œufs
  • 225 g de beurre mou
  • 25 cl de lait
  • 400 g de farine à gâteau avec poudre levante incorporée
  • 200 g de sucre en poudre
  • 5 c à s de confiture de fraise
  • 1 c à c de vanille en poudre
  • 1 pâte à sucre prête à l’emploi à dérouler
  • 2 moules à manqué antiadhésifs à charnière de 22 cm de diamètre ou en silicone
  • 1 emporte-pièce de 8 cm de diamètre
  • 150 g de bonbons multicolores : Dragibus, Chof ta langue, Fils à pêcho, Tagada…

Préparation du gâteau-surprise pour Pâques :

Préchauffer le four à 180°C.

Fouetter 200 g de beurre mou et le sucre dans un saladier. Incorporer les œufs battus puis la farine tamisée. Continuer à fouetter en incorporant le lait tiède et la cuillère à café de vanille.

Beurrer légèrement les 2 moules puis verser la préparation à parts égales. Enfourner à mi-hauteur et laisser cuire 25 minutes. Démouler les gâteaux et les laisser refroidir sur une grille.

Étaler la confiture sur la surface du premier gâteau puis déposer le second gâteau dessus.

Découper le centre avec un emporte-pièce pour former un puits en prenant soin de ne pas découper le fond du gâteau inférieur. Verser les bonbons dans la cavité puis le refermer.

Dérouler la pâte à sucre et l’ajourer avec un petit emporte-pièce de 3 cm de diamètre.

Recouvrir le gâteau avec la pâte à sucre en passant bien les bords sous la base inférieure.

Le décorer avec quelques bonbons fils et rubans.

Servir aussitôt aux enfants ou le conserver 24h à température ambiante.