serial-buveur-santecool

Après avoir accueilli plus de 82 000 visiteurs sur son site et touché 5 millions d’utilisateurs Facebook, la campagne « Serial Buveur, Social Loseur » investit les bars et établissements de nuit.

Une affiche sera progressivement mise en place dans toute la France pour inciter les jeunes consommateurs de boissons alcoolisées à garder le contrôle de leurs soirées.

L’association Entreprise & Prévention, qui réunit 18 entreprises du secteur des boissons alcoolisées, lance une nouvelle campagne autour du slogan « Serial Buveur, Social Loseur » avec une affiche, déclinée également en carte postale, destinée aux lieux de vie fréquentés par les jeunes.

Visant à les mettre en garde contre les conséquences d’une consommation excessive d’alcool sur leurs comportements et leur réputation, cette campagne capitalise sur le succès du site « Serial Buveur, Social Loseur », aujourd’hui décliné sur mobiles, qui en 6 mois a dépassé les 82 000 visites.

Des outils de prévention des dangers de l’alcool

Ces nouveaux outils seront diffusés en bars de nuit et discothèques par les sociétés adhérentes d’Entreprise & Prévention, mais pourront également être commandés sur le site www.preventionalcool.com .

Pour mémoire, près de 100 000 outils de sensibilisation (dépliants, affichettes, kits, …) sont commandés chaque année à l’association par les acteurs de la prévention santé, essentiellement pour être utilisés sur les lieux de vie et de loisirs fréquentés par les jeunes (lycées, universités, établissements culturels, clubs sportifs, centres médico-sociaux, bars, discothèques, etc.) pour que le serial buveur soit averti des ravages de l’alcool.

Une approche non moralisatrice de la consommation d’alcool

« Le succès de la campagne Serial Buveur, Social Loseur illustre le bien-fondé d’une approche non moralisatrice pour amener les jeunes à prendre conscience que des consommations importantes d’alcool peuvent impacter aussi leurs relations sociales » explique Alexis Capitant, directeur général d’Entreprise & Prévention. « Avec un tel public, ultra connecté mais aussi ultra sollicité, l’humour est probablement le meilleur vecteur pour susciter l’intérêt puis la réflexion » précise-t-il.
Le site raconte l’histoire d’un jeune homme d’une vingtaine d’années qui ne semble pas mesurer l’impact d’une consommation excessive d’alcool sur sa santé et sa vie sociale. Antoine, par sa consommation excessive, perd progressivement toute crédibilité face à ses amis, voire ses futurs employeurs. Il n’est plus maître de ses actes ni de son image virtuelle. Le fil de sa soirée lui revient petit à petit lorsqu’il découvre sur les réseaux sociaux les «posts» et commentaires négatifs de ses amis.
Grâce à un format innovant, via un effet parallaxe, un design coloré et des personnages auxquels il est facile de s’identifier, le site retrace les différentes dérives digitales d’un « serial buveur » et fait passer des messages de prévention, notamment sur les repères de consommation à moindre risque.

Cette initiative illustre à nouveau la volonté des entreprises membres d’Entreprise & Prévention de lutter contre l’hyper-alcoolisation des jeunes, appelée aussi « binge drinking» ou « biture express », et définie comme un objectif majeur par la ministre des Affaires sociales et de la Santé lors de la présentation des orientations de la loi de Santé actuellement en discussion à l’Assemblée nationale.

Les autres actions anti bitures

D’autres programmes et initiatives en ce sens ont été lancés depuis plusieurs années par l’association, dont le Serious game « Ce soir, il conclut » (www.cesoirilconclut.com), qui transmet également aux 18-25 ans des messages anti-biture express de manière ludique. Il a été utilisé par plus de 100 000 jeunes depuis son lancement en 2011. Entreprise & Prévention soutient par ailleurs un programme expérimental fondé sur l’augmentation des compétences psycho-sociales des adolescents et a lancé un site internet destiné aux parents (www.alcooletparents.com). Entreprise & Prévention est aussi partenaire de la FAGE (Fédération des associations générales étudiantes) depuis de nombreuses années pour mettre en œuvre des actions de prévention en milieu étudiant : formation de responsables associatifs, charte des soirées étudiantes responsables, distribution de kits de prévention (affiches, dépliants, stickers…), édition d’un « guide technique de l’organisateur d’événements responsables » etc.