Du 1er au 7 avril, La Ville de Paris invite les Parisiennes et les Parisiens à participer à de nombreux événements et activités dans le cadre de la deuxième édition de la semaine d’information et de sensibilisation à l’autisme.

L’autisme n’est pas un handicap rare. En France, près de 430.000 personnes, dont plus de 100.000 enfants, présenteraient des troubles du spectre autistique, dont près de 4.000 enfants et adultes autistes à Paris. Pour mieux sensibiliser les citoyens à ce sujet, la Ville de Paris s’engage depuis plusieurs années à l’occasion de la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme en créant des événements à destination du grand public.
À l’instar de l’an passé, la Mairie se mobilise et organise du 1er au 7 avril, la 2ème Semaine parisienne d’information et de sensibilisation à l’autisme, avec le concours du Centre de Ressources Autisme Île de France (CRAIF). Pendant sept jours, de nombreux événements et activités, animés par des personnes autistes ou concernées par l’autisme, auront lieu dans plusieurs arrondissements grâce à la participation des associations du secteur et des services municipaux.
Cet événement répond à un double objectif : informer les personnes autistes et leur famille des dispositifs existants à Paris et sensibiliser le grand public.

Les actions conduites par Paris pour la sensibilisation à l’autisme

Depuis 2001, la Ville de Paris finance l’ouverture, le fonctionnement et le développement de plusieurs structures innovantes pour une sensibilisation à l’autisme. En quelques années seulement, 215 places en lieux de vies et d’activités ont été ouvertes, et pas moins de 138 places supplémentaires seront créées d’ici à 2020. La stratégie « handicap, inclusion et accessibilité universelle 2017-2021 » a permis de fixer de nouveaux objectifs ambitieux à l’horizon 2021, avec notamment la création d’une plateforme de diagnostics des troubles du spectre autistique dès l’âge de 18 mois pour un accompagnement personnalisé des enfants le plus rapidement possible.

L’ensemble des services de la Ville de Paris se mobilise au quotidien, en sensibilisant et en formant une partie des agents qui accueillent les usagers en situation de handicap et qui animent des activités avec des personnes autistes.
Que ce soient le Centre sport et handicap, les centres handi-jeune, les Centres de loisir à parité (CLAP), les Temps d’Activités Périscolaires, les établissements de Paris musées, les services de la Maison départementale des personnes handicapées de Paris, tous sont associés et participent également à cette 2ème Semaine parisienne d’information et de sensibilisation à l’autisme.
Les associations sont également des partenaires essentiels de cette politique inclusive, c’est la raison pour laquelle, une vingtaine de projets ont été soutenus par la collectivité, à hauteur de 350.000 euros, soit 25% des « subventions handicap » de la Ville de Paris. Ces sommes ont permis de financer des actions concrètes en direction des personnes autistes et de leurs proches, qu’il s’agisse de l’accès au sport, aux loisirs et aux vacances, de l’accueil de la petite enfance, d’expressions artistiques ou encore d’insertion professionnelle.
« L’autisme interroge la capacité de notre société à pouvoir répondre au mieux aux besoins de chacun. C’est pour mon équipe et moi une priorité majeure, que nous avons réaffirmée dans la stratégie Handicap, Inclusion et Accessibilité universelle 2017-2021, adoptée au Conseil de Paris de mars 2017», rappelle Anne Hidalgo, Maire de Paris.
« Notre rôle est de nous mobiliser aux côtés des personnes autistes et de leur famille afin qu’elles puissent trouver leur place dans la ville et avoir, comme tout un chacun, des projets personnels en toutes situations et à chaque étape de leur vie  », souligne Nicolas Nordman, adjoint à la Maire de Paris en charge des personnes en situation de handicap et de l’accessibilité.

« Il est urgent que le regard de la société française change sur l’autisme, que les préjugés et les peurs disparaissent et c’est pour cela que la Maire de Paris et moi-même avons souhaité lancer cette deuxième édition de la semaine parisienne de sensibilisation à l’autisme », détaille l’édile.