Pendant cette seconde période de confinement, une fois encore, S.O.S Amitié se donne les moyens humains et techniques pour assurer plus que jamais une écoute 24h/24 et 7jours/7.

Dans son point de ce mardi soir, Jérôme Salomon évoquait l’état mental des Français : en effet, les cas de dépression, d’anxiété et de stress augmentent considérablement ces derniers temps. Et même si la souffrance psychologique touche aussi des jeunes, les personnes âgées restent les plus concernées par l’isolement. La solitude, aggravée par le confinement, est un facteur de dépression chez les seniors. Selon certaines études, même 10% des seniors souffraient de cette maladie.

S.O.S Amitié face au confinement

Forts de l’expérience du printemps dernier, les 1600 écoutants de S.O.S Amitié sont désormais, pour une partie significative d’entre eux, techniquement équipés pour réaliser une écoute à leur domicile. Ce dispositif permet ainsi de faire face à l’augmentation déjà constatée du nombre d’appels (près de 8000/jour en moyenne).

L’anonymat, tant des appelants que des écoutants et la confidentialité des échanges restent rigoureusement respectés, conformément à la charte de l’association. Ces deux engagements sont les garants de la liberté d’expression pour tous les appelants.

L’écoute, une solution pour tous

Toutes les générations sont impactées ! Cela se constate à travers la ligne nationale téléphonique d’écoute (09 72 39 40 50), mais également par mail et par chat (sur le site www.sos-amitie.com) où les plus jeunes (parfois dès 12 ans) livrent notamment leur perte de confiance dans la possibilité de se construire un avenir.

Quand les choses de la vie tremblent, que l’isolement s’accroît et laisse la place à la montée des angoisses, que les violences sont en recrudescence, seules l’empathie et la bienveillance sont nécessaires dans l’écoute afin d’accompagner celui qui en éprouve le besoin. Nos bénévoles offrent un temps d’échange afin que la solidarité ne soit pas un vain mot.

Focus sur la Journée Nationale de l’Écoute, jeudi 19 novembre 2020
Avec le confinement, cette année plus encore que les années précédents, cette édition a une résonance toute particulière auprès des appelants et des bénévoles.

Écoutant, pourquoi pas vous ?

Les écoutants sont trop peu nombreux pour accueillir les appelants dans ces temps anxiogènes.

Pour devenir écoutant, il suffit de se rendre sur le site de S.O.S Amitié et remplir le formulaire. Un bénévole prend ensuite rapidement contact avec le candidat : https://www.sos-amitie.com/devenir-ecoutant.

Une reconnaissance de ses compétences

A l’instar du premier confinement, S.O.S Amitié a été associée par la Direction Générale de la Santé au dispositif national d’écoute de la souffrance psychologique, mis en place par le gouvernement, en lien avec la plateforme téléphonique nationale « COVID 19 » (0800 130 000).

 

Besoin de parler? 24h/24 – 7 jours/7 appelez le 09 72 39 40 50

Renseignements : ICI