Le gouvernement demande aux Français de ne plus utiliser de masques faits maison, jugés insuffisamment filtrants face à l’apparition de nouveaux variants plus contagieux du coronavirus, a indiqué le ministre de la Santé, Olivier Véran, hier sur le plateau du journal de 20 heures de TF1. « Le HCSP (Haut conseil de la santé publique) recommande aux Français, et c’est la recommandation que je leur fais également, de ne plus utiliser le masque artisanal qu’on a fabriqué chez soi », a déclaré Olivier Véran, qui demande d’éviter également les masques industriels en tissu les moins filtrants (dits « de catégorie 2 »).

Dans un avis dont le contenu a été dévoilé lundi, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) recommandait en effet l’utilisation de modèles chirurgicaux ou en tissu de catégorie 1 à cause de l’arrivée de nouveaux variants du virus. Aujourd’hui, les masques de catégorie 1 sont facilement disponibles dans le commerce, loin de la pénurie observée en début de pandémie. Toutefois, des masques de catégorie 2 sont toujours en vente. Il convient donc de bien vérifier les emballages.

Envoi de masques pour les plus défavorisés

Olivier Véran a également annoncé un envoi imminent de masques à destination des foyers français les plus défavorisés pour « Les délester du coût non-négligeable que représente le port obligatoire du masque. Dès demain, nous renverrons quelque 45 millions de masques grand public, gratuits, par la Poste, à quelque 7 millions de Français dont la situation financière ne leur permet pas forcément de s’équiper. Ce sera le troisième envoi du genre« .