octobre-rose-cancer-du-sein-santecool

Avec environ 49 000 nouveaux cas et plusde12 000 décès estimés en 2012 en France, le cancerdu seinse positionneau premier rang des décès par cancer chez les femmes.Or, un cancer du sein dépisté tôt a 9 chances sur 10 d’être guéri. Pour les 10 ans du dépistage organisé du cancer du sein, la Ligue contre le cancer appelle toutes les femmes, âgées de 50 à 74 ans, à prendre leur santé en main.

La Ligue et ses 103 Comités départementauxprofitent d’Octobre rose pour présenter les services mis à disposition des personnes malades et de leurs proches tout au long de l’année…autant de « petits » services qui ont vocation à leur faciliterla vie.

Le dépistage organisé du cancer du sein a 10 ans, profitez-en !

Aujourd’hui, le dépistage est la meilleure arme pour lutter contre le cancer du sein. Détecté à un stade précoce, le cancer du sein a 9 chances sur 10 d’être guéri mais aussi d’être soigné avec des traitements moins agressifs, moins mutilants et entraînant moins d’effets secondaires. Généralisé à l’ensemble du territoire français depuis 2004, le programme de dépistage organisé propose gratuitement, aux 9 millions de femmes âgées de 50 à 74 ans, une mammographie à double lecture. Efficace, fiable et indispensable, la seconde lecture a permis de dépister environ 6 à 7% des cancers du sein en 2012.

 

« La Ligue contre le cancer félicite le ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes pour les initiatives annoncées visant à instaurer un suivi personnalisé aux femmes ayant un niveau de risque « élevé » et « très élevé » » déclare le professeur Jacqueline Godet, présidente de la Ligue contre le cancer.

 

Vers une concertation citoyenne en 2015 :

La Ligue contre le cancer participera au débat citoyen coordonné par l’Institut national du cancer afin de lever tous les tabous et les freins au programme de dépistage organisé en France.

 

La lutte contre le cancer du sein une priorité quotidienne et transversale pour la Ligue…

Confrontées à la maladie, de nombreuses femmes se posent des questions, trop souvent restées sans réponse : puis-je faire du sport ? Dois-je changer mon alimentation ? Comment rester féminine ? Comment maintenir une activité professionnelle ? En dehors de l’environnement médical, les personnes malades doivent faire face à de nombreux changements bouleversements qui impactent directement leur qualité de vie et perturbent leur combat pour la guérison.

Partout en France, les Comités départementaux de la Ligue contre le cancer proposent des services d’aide et de soutien auprès de nombreuses femmes :

  • accompagnement en soins de supports :chaque année,près de 30 000 femmesréalisent différentes activitésgrâce à la Ligue contre le cancer :activités physiques adaptées,soins socio-esthétiques,conseils nutritionnels, soutien psychologique (groupes de parole, entretiens individuels).
  • accompagnement social :aides administratives, financières et juridiques,conseils pourl’obtention d’une assurance, accompagnementau retour à l’emploi, aides ménagères, assistantes maternelles
  •  accueil et orientation :information et écoute personnalisée en fonction des besoins
  • Mais aussi groupes de convivialité, activités de relaxation, ateliers d’expression, visites à l’hôpital…

Les bénéfices sont importants : accompagnement de la douleur, limite des risques, reconstitution de l’image de soi, resocialisation, lutte contre la perte de confiance, lutte contre les inégalités… En effet, pratiquer 30 minutes d’activités physiques par jour réduit entre 25% et 40% le taux de récidive du cancer du sein.

« Parce que les femmes atteintes d’un cancer du sein vivent avec leur maladie toute l’année, nous nous mobilisons chaque jour pour que le temps de la maladie soit avant tout considéré comme un temps de vie, sans rupture de liens familiaux, sociaux, médicaux et professionnels. »  poursuit le professeur Jacqueline Godet.

 

… Et, plus spécifiquement, en Octobre

Présents partout en France pour informer, mobiliser, parler, démocratiser, sensibiliser le plus grand nombre à la lutte contre le cancer, les 103 Comités départementaux organisent des événements durant tout le mois d’Octobre. Par exemple :

  •  courses solidaires :la Strabourgeoise,laLorientaise Ardéchoise, les demoiselles du Bugatti…
  •  des conférences, débats et tables rondes
  •  triathlons, randonnées, marches, etc.
  • concerts, soirées spectacles, etc.
  • soins esthétiques, massages, et cours de sports (activités physiques adaptées)
  • etc.