bebe-tete-plate-santecool

 

Nombreux sont les parents dont les bébés viennent au monde avec le syndrome de la tête plate. Inquiétudes, questionnements et angoisses sont le lot quotidien des proches. Comment faire pour soigner ces déformations ?  L’Ostéopathie représente une réelle alternative aux malformations crâniennes des enfants en bas-âge. Motif de consultation fréquent en ostéopathie et encore méconnu,  il est important de délivrer quelques conseils préventifs à destination des parents et de revenir sur ce qu’est vraiment la plagiocéphalie (tête plate).

 

 

Qu’est-ce que la plagiocéphalie ?

La plagiocéphalie, appelée familièrement la tête plate, est une déformation du crâne des nourissons qui se caractérise par un aplatissement d’un côté du crâne, souvent associé à une proéminence du front du même côté.

Elle peut avoir plusieurs origines et il faut différencier :

  • la plagiocéphalie « synostosique », déformation crânienne pathologique rare, représente 1 cas pour 2 500 naissances. Elle est le résultat d’une fermeture précoce des sutures (espace entre les plaques osseuses restreint). A noter, elle peut provoquer des retards psychomoteurs et/ou des troubles du comportement chez l’enfant.
  • la plagiocéphalie « fonctionnelle », déformation bénigne de la tête d’origine positionnelle, peut être liée au déroulement de la grossesse et aux conditions de l’accouchement. Trop long, trop court, difficile, recours aux spatules, ventouses et forceps ou encore à la position du nouveau-né couché. En effet, coucher son nourrisson sur le dos est un facteur de prédisposition. Elle peut engendrer des symptômes chez les bébés tels que torticolis, reflux gastriques ou encore troubles ORL.

Ostéopathie : prévenir, diagnostiquer et traiter les malformations de la tête des bébés

Dans le cas de la plagiocéphalie pathologique, l’ostéopathe est en mesure de la diagnostiquer en observant la forme de la tête et en palpant les sutures. Ce dépistage réalisé dès la naissance, permet rapidement de renvoyer les parents vers un neuro-chirurgien pour une prise en charge médicalisée et adaptée.

Dans le cas de la plagiocéphalie fonctionnelle, un ostéopathe spécialisé en ostéopathie néonatale pourra diminuer, voire corriger, ces déformations et ainsi prévenir des maux associés.

Le dépistage précoce de cette malformation, est quant à lui, un élément déterminant dans sa prévention et son traitement. Une étude[1] a récemment démontré qu’une prise

en charge ostéopathique serait bénéfique chez les nourrissons de moins de 6 mois et ½.

3 à 4 consultations sont nécessaires au cours de la 1ère année de vie de l’enfant afin d’agir efficacement. Lors de son traitement, l’ostéopathe corrige les déformations et assure la mobilité entre les plaques osseuses du crâne. Cette manipulation permet de stimuler la circulation afin d’optimiser la croissance réciproque du crâne et du cerveau.

Le traitement ostéopathique sera plus long si la déformation est présente depuis la naissance. L’évolution de la déformation de la tête dépend de la croissance du crâne, les consultations ostéopathiques sont rythmées par cette croissance. Si la malformation ou les torticolis persistent, un examen complémentaire doit alors être réalisé.

Tête plate : quelques conseils à destination des parents

L’ostéopathe accompagne la prise en charge du nouveau-né de conseils aux parents. En effet, la collaboration parentale est indispensable au traitement.

 Voici quelques conseils aux parents afin de les aider à prévenir de cette malformation de la tête chez les bébés :

  • Calez la tête de votre bébé du côté le plus rond lorsqu’il dort. Il existe des oreillers ou des cocons.
  • Lorsqu’il est éveillé, mettez-le sur le ventre pas longtemps selon sa patience mais plusieurs fois par jour.
  • Lors des tétées, donnez le biberon en changeant de côté.
  • Variez les positions lorsque vous le tenez dans les bras et favorisez les positions à l’opposé de sa position de préférence.
  • Limitez l’utilisation du cosy pour les déplacements ou lorsque vous ne pouvez pas le surveiller.
  • Lors de chaque change, stimulez les rotations de tête du côté limité.
  • Lorsqu’il est sur le tapis d’éveil, stimulez l’utilisation de ses bras et de ses jambes de façon symétrique et variez les positions (sur le dos, sur le ventre, sur le côté).
  • Ne stimulez pas trop tôt la position debout, attendez qu’il puisse le faire lui-même.Le dépistage précoce de cette malformation, est quant à lui, un élément déterminant dans sa prévention et son traitement.