Alors que les autorités de santé préconisent de porter un masque dans les lieux public, samedi soir, chez Laurent Ruquier une déclaration étonnante a été faite par l’un des médecins préféré des français :  Michel Cymes refuse de porter un masque dans la rue. Voici ces raisons.

Samedi soir, chez Laurent Ruquier sur France 2, Michel Cymes a déclenché la colère des internautes et semé encore un peu plus la confusions parmi les Français qui ne comprennent plus vraiment ce qu’il faut faire et ne pas faire. Alors que les textes obligent pourtant à porter le masques dans toutes les rues de plusieurs villes de France, Michel Cymes refuse de porter un masque dans la rue. En effet, celui-ci estime « que cela n’est pas utile à part dans les rues où il y a beaucoup de monde ».

En ce mettant ainsi clairement hors la loi, le docteur qui travaille sur France Télévisions et sur RTL a provoqué de nombreuses réactions sur les réseaux et en particulier nombreux sont ceux qui lui rappellent qu’il avait déjà qualifié de « grippette » le virus lors de l’apparition de la Covid19.

https://twitter.com/i/status/1315053817038336006

« Michel Cymes refuse de porter le masque dans la rue, car il est vacciné contre la grippette. Pauvre débile, et ça se dit médecin. » ou encore « Je ne cesserai pas de m’étonner de l’aura médiatique de Michel Cymes au regard de certaines de ses élucubrations, notamment sur l’inutilité du masque dans la rue. » commentent les téléspectateurs via les réseaux sociaux.

Pourquoi Michel Cymes refuse de porter un masque dans la rue ?

Le docteur Cymès s’en explique « Ça dépend. Ou vous êtes complètement radical et vous vous dites que : si moi, j’ai le virus sans le savoir car je suis asymptomatique, et que j’embrasse ma femme et je risque de lui refiler. Donc vous n’embrassez plus personne, vous vous ne rencontrez plus personne et vous ne parlez plus à personne. Soit, vous continuez à vouloir vivre un peu. » entame ce dernier. « Moi, par exemple, je ne porte pas de masque dans la rue. J’estime que cela ne sert à rien, sauf si on est dans une rue bondée parce que commerçants, ou qu’on croise pleins de gens. »

 

La rédaction vous conseille égaiement :

https://santecool.net/covid-19-nous-ne-voulons-plus-etre-gouvernes-par-la-peur-la-tribune-de-chercheurs-et-de-medecins/

https://santecool.net/le-coup-de-gueule-de-nicolas-bedos-contre-les-mesures-du-gouvernement/