Alors que le port du masque devient obligatoire dans de nombreuses villes en France une manifestation anti-masques ce samedi est organisée.

« La dynamique de progression de l’épidémie est exponentielle » en France métropolitaine a déclaré la direction générale de la santé. En effet, entre jeudi et vendredi,  il y a eu 7 300 nouveaux cas de Covid-19 et 32 nouveaux clusters. Face à cette pandémie, de nombreuses grandes villes comme Paris et sa petite couronne, Marseille, Toulouse, Strasbourg et les plus grandes communes alentours,… ont adopté le port du masque obligatoire dans la rue, certains de nos concitoyens se mobilisent et organisent une manifestation anti-masques ce samedi 29 aout dans plusieurs villes de France.

Une loi liberticide et dangereuse pour certains

Afin de marquer leur opposition au port du masque, jugé liberticide et dangereux pour la santé, estimant, également, que les préfets n’ont pas à donner d’ordres, ils se mobilisent sur les réseaux sociaux. C’est ainsi qu’à Paris, la manifestation anti-masques de ce samedi est prévue à 13 h place de la Nation.  Il semblerait qu’environ un millier de personnes devraient y participer.

Mais par qui sont organisés ces manifestations? L’un par les gilets jaunes, l’autre par un mouvement anti-masques reprenant les revendications de ces derniers :  « Aujourd’hui, avec les baillons et la distanciation, on voudrait nous priver du contact, de l’échange et de la réunion entre humains, entre concitoyens, écrivent les organisateurs. Aujourd’hui la pensée unique du pouvoir en place voudrait nous imposer une nouvelle façon de vivre, de penser, de travailler, de kiffer, de mourir… et ce, sans nous demander si nous y concédons bien sur. […] Tout le monde ici sera d’accord pour dire que notre démocratie ne fonctionne plus! »

Une grande manifestation anti-masques prévues aujourd’hui en Allemagne

Plusieurs milliers de de personnes contre le port du masque devraient manifester à Berlin ce samedi. Mais qui sont ces personnes? Des conspirationnistes, des anti-vaccins, des skinheads, des militants d’extrême droite. Ceux-ci remettent en cause toutes  les mesures sanitaires mises en place par le gouvernement allemand (et occidental!), qu’ils qualifient comme « un régime dictatorial hygiéniste« .

Les organisateurs, espèrent que 22 000 personnes répondront présentes. Pour que ce mouvement soit si important, ils n’ont pas hésité à affréter plusieurs cars dans différents pays européens.