qualite-du-sperme-deterioree-aluminium 

Des travaux de recherche menés en collaboration par deux équipes en France et au Royaume-Uni montrent que l’exposition humaine à l’aluminium pourrait être à l’origine d’une diminution du nombre de spermatozoïdes et ainsi affecter la qualité du sperme humain.

 

L’analyse par microscopie à fluorescence après coloration spécifique de l’aluminium confirme la présence d’aluminium dans le sperme, plus particulièrement à l’intérieur des spermatozoïdes.

 

Les deux équipes de l’Université Jean-Monnet, Saint-Etienne et de l’Université de Keele au Royaume-Unis montrent que plus la quantité d’aluminium est élevée, plus le compte de spermatozoïdes dans le sperme est diminué (oligospermie).

Ces travaux de recherche, conduits par le Professeur Christopher Exley, reconnu internationalement pour son expertise sur l’exposition humaine à l’aluminium, à Keele, et le Professeur Michèle Cottier, cytologiste et histologiste à la Faculté de Médecine et au CHU de Saint-Etienne, ont permis de mesurer la quantité d’aluminium dans le sperme de 62 sujets ayant donné leur consentement pour cette recherche dans le cadre d’un protocole de recherche clinique.

 

Diminution de la qualité du sperme à cause de l’aluminium

 

Les Professeurs Cottier et Exley précisent : “ On observe une tendance à la diminution de la qualité du sperme (nombre de spermatozoïdes) au sein de la population générale depuis plusieurs décennies et des équipes de recherche ont évoqué un lien possible avec des facteurs environnementaux sans pour autant être en mesure de préciser l’ensemble des causes. ”

“Dans le même temps, l’exposition humaine à l’aluminium a augmenté de manière significative et nos observations de contamination du sperme par l’aluminium nous amènent à poser la question du rôle possible de l’aluminium dans l’évolution de la qualité du sperme.