Demain 5 février, des membres d’organisations philanthropiques et de la société civile remettront un appel à l’action intitulé « RISE UP ! Levons-nous pour l’Océan ! Un appel à l’action bleue » à António Guterres, secrétaire général des Nations Unies.

« RISE UP ! Levons-nous pour l’Océan ! Un appel à l’action bleue » est un appel commun qui exhorte gouvernements et entreprises à prendre des mesures courageuses de protection de l’océan lors de la prochaine Conférence des Nations Unies sur les océans qui se tiendra au Portugal du 2 au 6 juin 2020.

En mai 2019, la fondation Oceano Azul s’est associée à Ocean Unite et à la fondation Oak afin de rassembler des représentants de pêcheurs, de peuples autochtones, d’organisations de protection de l’océan et de fondations, et de décider ensemble des priorités et des solutions communes indispensables pour lutter contre la crise océanique et adopter des mesures plus ambitieuses.

Notre océan connaît une crise profonde. De nombreux facteurs de stress portent atteinte au fonctionnement normal de l’océan et à son rôle comme système de maintien de la vie sur Terre. Il est donc vital de défendre sa capacité à produire de l’oxygène, à séquestrer du carbone et à fournir de la nourriture et des moyens de subsistance à des milliards de personnes. Nous disposons de dix ans tout au plus pour rester en dessous du seuil de réchauffement de 1,5 °C et pour éviter ainsi les menaces qui pèseront sur l’existence même de la nature et des populations si nous le franchissons.

Pour y parvenir, il existe le cadre internationalement adopté de l’ODD 14, les données scientifiques irréfutables du Rapport spécial du GIEC sur l’océan et la cryosphère dans le contexte du changement climatique, le Rapport d’évaluation mondiale de l’IPBES sur la biodiversité et les systèmes écosystémiques et une vague de plus en plus forte de mobilisation citoyenne.

« RISE UP ! Levons-nous pour l’Océan ! Un appel à l’action bleue » énonce les objectifs ci-dessous

Le groupe demande aux organisations philanthropiques et de la société civile de rejoindre leur appel à l’action bleue afin d’exhorter gouvernements et entreprises à RISE UP et à :

  •  rétablir la vie océanique ;
  •  investir immédiatement dans un avenir à zéro émission nette ;
  • effectuer une transition plus rapide vers une économie durable et circulaire ;
  • soutenir et autonomiser les populations côtières ;
  • unir nos forces pour le renforcement de la gouvernance mondiale de l’océan ;
  • protéger au moins 30 % de l’océan d’ici 2030.

Au cours de la réunion préparatoire de la Conférence des Nations Unies sur les océans, Tiago Pitta e Cunha, directeur général de la fondation Oceano Azul, a affirmé : « Comme pour le changement climatique, nous n’avons que trop tardé à prendre les mesures qui s’imposent pour lutter contre la crise océanique. Nous devons nous mettre d’accord sur les actions concrètes à mener et il est grand temps de plaider inlassablement en leur faveur. »

Karen Sack, présidente et directrice générale d’Ocean Unite, a déclaré : « C’est la première fois que membres de la société civile, organisations philanthropiques, peuples autochtones et communautés de pêcheurs s’unissent de la sorte dans l’espace océanique, et nous avons une idée très claire de ce qui doit être fait pour régénérer l’océan. La science nous dit que nous devons faire bien davantage pour que les générations futures puissent profiter d’un océan sain, et que les gouvernements et les entreprises doivent impérativement agir à cette fin. Notre océan est essentiel à toute vie sur Terre. Nous devons renforcer la protection de l’océan sans plus tarder. »

La capacité de l’océan à donner la vie est menacée, et les conséquences sur les moyens de subsistance des peuples autochtones, des artisans pêcheurs et des communautés côtières sont déjà énormes, fragilisant des millions de personnes et les laissant en proie à la pauvreté. À travers le monde, la réaction des gouvernements et des entreprises est loin d’être suffisante pour résoudre la crise océanique, compte tenu de son ampleur.

Alors qu’un certain nombre de réunions importantes vont avoir lieu cette année, dont la Conférence des Nations Unies sur les océans, et que plusieurs objectifs de développement durable arrivent à échéance, « RISE UP ! Levons-nous pour l’Océan ! Un appel à l’action bleue » envisage l’année 2020 comme une occasion formidable de fédérer la communauté internationale autour d’objectifs beaucoup plus ambitieux. Les choix que fera le monde cette année joueront un rôle fondamental pour placer l’océan sur la voie de la régénération.

 

2020 doit être l’année où déferlera une vague puissante d’actions visant à mettre un terme à la crise océanique. Le moment est venu de s’engager en faveur d’un appel à l’action bleue et de RISE UP !