Les préfets pourront vous obliger à porter un masque par arrêté préfectoral dans les lieux publics ouverts. Explications.

En raison de la propagation de la reprise de la pandémie de Covid-19 en France et pour limiter la circulation du virus et éviter un second confinement, les préfets pourront vous « obliger à porter un masque aux lieux publics ouverts« , a déclaré Olviier Véran, ministre de la Santé, Olivier Véran, en précisant « cette décision pourra être prise localement, en fonction de l’évolution de l’épidémie dans chaque territoire« .

 Le masque de plus en plus obligatoire dans les lieux ouverts

Le port du masque est obligatoire dans bon nombre de régions : Bretagne, Occitanie, Mayenne et villes dont La Rochelle, Biarritz, Nice, Orléans, … Et dès lundi 3 août dans certains secteurs de la métropole de Lille.

Des chiffres inquiétants

D’après Santé publique France, ce jeudi 30 juillet 1377 cas supplémentaires de contamination à la covid-19 ont été recensés en 24 heures. Il y a eu 186 573 de cas confirmés au coronavirus depuis le début de l’épidémie (c’est à dire 0,27% de la population française) et 30 254 personnes sont décédées en France de la Covid-19.

« Des efforts rapides et importants sont nécessaires«  a déclaré Olivier Véran qui demande aux Français de « réduire nos contacts inutiles, privilégier les audioconférences et/ou visioconférences ainsi que les contacts par téléphone ».  Et de préciser par rapport au masque « Il faut bien le poser, ne pas le manipuler et ne pas l’enlever. Porter le masque sous le nez ou autour du cou est une pratique encore trop observée qui nuit à une bonne protection individuelle et collective«